Etape en cours de chargement... Veuillez patienter.

Bouvignes-sur-Meuse (Deux cités face à face)

Si proche et si distante ! Bouvignes et Dinant se sont observées en chien de faïence des siècles durant. L'une, dépendant de la Principauté de Liège, l'autre du Comté de Namur.


A

Bouvigne

Bouvignes : la Maison du patrimoine médiéval mosan

Ici, à Bouvignes, le Moyen Age se vit, se ressent. On pourrait encore entendre le bruit des sabots des chevaux martelant les pavés des rues étroites descendant de la Porte Chevalier. Une impression renforcée par la forteresse de Crèvecoeur qui couvre de son ombre la Maison du patrimoine médiéval mosan, imbriquée au cœur de la petite place de la cité. La « Maison espagnole », aux frontons du XVIIe siècle à volutes d'influence brabançonne, est construite sous domination espagnole.

Ce très beau musée vous plonge dans le cours de la Meuse, son histoire, son œuvre. Le cours du fleuve se lit comme un livre ouvert. Là où il existe un gué, on y a construit un pont. Là où un affluent se jette dans le fleuve, une ville est née. Le limon, déposé par la rivière, offre une terre fertile. L'économie se développe. Une richesse qu'il faut défendre, que l'on veut garder à tout prix. Alors les forteresses naissent : la stratégie militaire va de pair avec l'économie.  La suite de la visite de la Maison est tout aussi passionnante... Et évoque la société médiévale avec son lot d'anecdotes.

B

Bouvignes

Bouvignes : les ruines de Crêvecoeur

Nous sommes au XIIe siècle, Bouvignes est au faîte de sa puissance. Sur les hauteurs, le château de Crêvecoeur observe et contrôle la vallée de la Meuse. Le seigneur domine le paysage, ses sujets et impose son pouvoir... battu en brèche par les Dinantais

De la porte La Val, la statue d'un visage taciturne vous observe : il en serait peiné si vous ne grimpez pas les escaliers en face menant aux ruines de Crêvecœur. Il n'a pas tort. Au sommet, la vue sur la vallée de la Meuse est saisissante.

En savoir plus