Ardenne Mega Trail avec Vincent Tassiaux

J’ai rencontré le double gagnant de l’Ardennes Mega Trail

Profile picture for user Nathalie Diot

Nathalie Diot

Ambassadeur depuis 2 années 2 mois

Seule ou en famille 

Simplicité et nature 

Courir l’Ardenne Méga Trail, voilà un défi que tous les amateurs d’ultratrail auront envie de relever.

J’ai rencontré le double gagnant de l’Ardennes Mega Trail

Une des plus belles courses nature ardennaises et même du quart Nord-Est : 100 km et 5000 m de dénivelé à parcourir en un maximum de 24 heures.

5 mins de course « sauvage »
 

S'inscrire à
l’Ardennes méga trail

Surtout, cette épreuve au départ des Hautes-Rivières, se déroule entre Meuse et Semoy, dans un décor splendide qui relaie les sites légendaires des Ardennes et dans une ambiance excellente. Curieuse de découvrir une telle course, j’ai rencontré le gagnant de 2017 et 2018, Vincent Tassiaux, pour profiter de ses conseils et revivre l’expérience avec lui.

Photo : Ardenne Mega Trail

Hautes Rivières km 0/Bogny km 27 - départ en douceur

4 heures du matin - Départ prudent mais pas trop, devant c'est parti comme des "fusées", peut être trop vite ? Peu importe, on verra cela plus loin. Je me retrouve rapidement isolé, je profite de la fraîcheur, des premiers paysages et de la musique naturelle chantée par la forêt ardennaise.


Extrait du récit de course de Vincent Tassiaux, AMT 2018

« Quand je me suis rendu compte que je pouvais gagner l’Ardennes Mega Trail (AMT), je vivais un rêve de gosse ! J’étais au ravito (Ravitaillement : NDLR) avec le premier ! En 2017, je me suis transcendé. En 2018, c’était différent. Ce n’était que du bonheur. J’avais le flow avec 25 mn d’avance. J’ai fini par la gagner. Je l’ai courue six fois avant d’en arriver là ».


En toute simplicité, Vincent Tassiaux, grand fidèle de l’épreuve nature ardennaise la plus réputée, a accepté de partager une des expériences les plus marquantes de sa vie.

Comment ne pas être admirative ? Cet ingénieur, né en 1970, a remporté à deux reprises l’ultratrail le plus exigeant des Ardennes françaises : 100 km pour 5000 m de dénivelée en 2019, neuf points d’eau sans ravitaillement et cinq barrières horaire. Ses chronos (entre nous car il n’aime pas trop en parler) : 11 h 17 min 54 s en 2017 et 10 h 38 47 s en 2018.

Pour m’aider à m’imprégner du parcours, il a accepté de m’emmener en repérage sur certains lieux emblématiques de cet ultra-trail : le carrefour de Blossette, le Roc-le-Tour et le ruisseau du Liry.

Partager, faire preuve de générosité est une façon de faire habituel pour les pratiquants de l’AMT, plus importante que la compétition, m’explique Vincent Tassiaux.
 

« Ce n’est pas qu’une épreuve. C’est toute la préparation avec les autres coureurs, le pâté en croûte partagé le dimanche, des rencontres... Toute une communauté passionnée par le patrimoine naturel et chargé d’histoire vit autour », détaille-t-il « j’ai complètement redécouvert mon territoire grâce à ces personnes passionnées ».

Photo : Ardenne Mega Trail
Photo : Ardenne Mega Trail

km 27 Bogny/Anchamps 51 - la chevauchée solitaire

« Je m'échappe en direction de "l'hermitage" pour les parties les plus sauvages de l'AMT. Je suis surpris des sensations. (…) Je profite de ce tronçon pour m'immerger au milieu de nos belles forêts, j'oublie le temps et le reste d'ailleurs ».

Extrait du récit de course de Vincent Tassiaux, AMT 2018

Photo : Ardenne Mega Trail

Des coureurs internationaux venus de 12 pays

Nous arrivons à Monthermé, à la confluence des vallées de la Meuse et de la Semoy où le massif forestier s’élève splendide. « Avec son profil en dents de scie, on surnomme l’AMT, la scie à Duf : 20 pics de 200 mètres à monter et à descendre c'est beaucoup plus cassant que gravir un col dans les Alpes ». Duf c’est Eric Duforest, coureur passionné de sport et de nature qui a imaginé ce rendez-vous sportif en 2010, avec Stéphane Laidié et l’association Athlétic Belair Club. Très vite, l’ultratrail ardennais a emporté l’adhésion de nombreux bénévoles (300) et de traileurs internationaux. La 10e édition de l’événement (qui compte quatre courses) a réuni 2200 sportifs venus de 12 pays et 60 départements français.

Nous nous garons près du Roc-la-Tour. L’air est frais, la forêt accueillante, le site toujours magique. Mais quand il s’agit d’y courir après plusieurs heures d’effort, il faut s’en méfier. « Il y a beaucoup de passages techniques comme ici et quelques endroits atypiques dont certains même assez épiques, comme à la Roche aux Corpias. Après 70 kilomètres de course, ça commence à être dur, et là, il faut grimper une échelle ».

Les cerceaux km 72/ Hautes Rivières km 93 - le partage éphémère

Je termine vite, trop vite, dans les ruines du château de Linchamps un endroit magique pour son cocktail : beauté du site et d'émotions ressenties que je gère beaucoup mieux que l'année dernière. J'en profite au maximum, avant de plonger une dernière fois dans la Semoy. 

Extrait du récit de course de Vincent Tassiaux, AMT 2018

Photo : Ardenne Mega Trail
Photo : Ardenne Mega Trail
Photo : Ardenne Mega Trail

Les deux mondes de l’ultra : extérieur et intérieur

Au-delà de l’exigence sportive, cette course « sauvage » à « 90 % en forêt » propose un circuit renouvelé chaque année reliant des sites légendaires : le saut Thibaut aux Hautes Rivières, les Dames de Meuse et la source sanglante à Laifour, le pas Bayard à Deville, le Roc la Tour à Monthermé, les 4 Fils Aymon à Bogny-sur-Meuse, la roche aux Corpias à Tournavaux, la fileuse de Linchamps à Thilay, le trou des fées à Haulmé…

« Courir seul pendant des kilomètres dans les bois et contempler ces sites magnifiques, ça n'a pas de prix. Le retour aux sources, à l’essentiel est inévitable. On se retrouve à nu. Qu’on soit premier ou dernier, le côté contemplatif est là. L’intensité de la connexion au milieu naturel est telle qu’elle nous immerge dans l’instant présent. C’est une grosse séance de méditation ». Lâcher-prise, sentiments de progrès, de plaisir, de satisfaction, dépassement de soi…  Au fur et à mesure que nous avançons, je suis transportée dans le monde de l’ultra-trail.

Enfin, nous longeons le Liry, une étape clef de la course pour Vincent Tassiaux qui puise une nouvelle énergie dans les eaux fraîches du ruisseau. « L’AMT m’a éclairée, m’a aidée à grandir, à mieux me connaître », estime le quinqua qui apprécie beaucoup les valeurs des organisateurs et de l’événement : « Je me suis beaucoup entraîné en Belgique et je retrouve avec l’AMT le même état d’esprit : authenticité, simplicité, partage, respect de la nature, terrain de jeu magnifique ». Comment ne pas rêver de participer à une si belle aventure ? « Mais pas n’importe comment ! » insiste-t-il. Son conseil : « Y aller progressivement en testant les différentes courses de l’AMT » et une fois prêt à passer le cap « ne pas trop s’entraîner. Il faut être prêt physiquement mais avoir de la fraîcheur mentale ».

S'inscrire à
l'Ardenne Mega Trail

S’inscrire à l’Ardennes méga trail
Quatre courses peuvent être courues :
Les Crêtes de Semoy - 12 km/600 m D+ ;
La Roche aux Corpias - 34 km/1800 m D+ ;
Le Roc la Tour - 54 km/2800 m D+;
L’Ardennes Mega Trail - 108km/5000 m D+.
Un site internet et une page Facebook sont a votre disposition pour vous informer et vous faire découvrir plus amplement la vie de la course.
www.ardennes-megatrail.com
www.facebook.com/ArdennesMegaTrail

Vivre cette expérience
Ardennes Méga Trail Organisation
BP 10006
08005 Charleville-Mézières
contact@ardennes-megatrail.com

Président de l'ABC
Monsieur Stéphane LEFEVRE
Tél: 06 40 77 84 39
s.lefevre76@orange.fr

Une partie des bénéfices est reversée à une association caritative.

D’autres trails dans les Ardennes :
Natura Carolo en février (Charleville-Mézières)
Aymon Trail en février (Bogny-sur-Meuse)
L’enfer de la boulette en Avril (Rouvroy-sur-Audry)
Le trail du plateau de Rocroy, en avril
Les crêtes Baraquines en Mai (Monthermé)
Le trail des Vieilles-Forges, en juin (Lac des Vieilles-Forges)
La Renwézienne nature en juillet (Renwez)
Trail’loween en Octobre (Nouvion-sur-Meuse)
Rimbaud City Trail, en octobre (Charleville-Mézières)

Localisation et offres de restauration/hébergement « marque Ardenne » à proximité