Un panel d'activités pour redécouvrir les métiers d'autrefois à la Robbesscheier

La Robbesscheier où comment faire vivre les traditions rurales en Ardenne

Des moments essentiels pour se ressourcer et retrouver de l'harmonie avec ce qui nous entoure

La Robbesscheier où comment faire vivre les traditions rurales en Ardenne

Non loin de Clervaux, dans le grand duché du Luxembourg, le temps se fige dans le village de Munshausen. Des passionnés transmettent les savoirs faire ruraux de la région au centre touristique de la Robbesscheier. Une occasion originale de découvrir le terroir et se reconnecter à la nature. Récit de cette parenthèse paisible et créative.

 

4 minutes de lecture

 

En arrivant à la Robbesscheier, nous ne savions pas à quoi nous attendre. Près de l'église, nous commençons à avoir quelques indices. Un fabuleux potager en plein apogée estival s'épanouit entre plusieurs bâtiments et serres.

 

Plus loin, quelques ânes tranquilles et d'imposants chevaux ardennais attendent les visiteurs curieux. Mais avant d'aller les admirer de plus près, nous nous renseignons auprès de l'accueil pour mieux connaître les activités à découvrir.

Les potagers et jardins magnifiques de la Robbesscheier - L. Le Guen

Un lieu, de multiples activités pour une visite personnalisée

 

Tout au long de la journée, le centre propose une multitude d'ateliers en lien avec des savoirs faire traditionnels régionaux (céramique, fabrication de bougies, boulangerie, travail de la laine, balade en calèche …). Chacun peut donc visiter le centre à la carte en fonction de ses préférences. Il aurait été difficile de faire un choix si notre fils n'avait pas eu quelques préférences. Depuis toujours, il est fasciné par le modelage de la terre alors nous ne raterons pas cet atelier. La fabrication des bougies l'intrigue aussi beaucoup. C'est parti pour une journée artisanale.

 

De l'abeille à la bougie

 

Dans le bâtiment principal, l'animateur, Christian, nous accueille chaleureusement à l'atelier bougies. Certains indices ne trompent pas et notre fils trépigne d'impatience de manipuler les moules ou de voir la cire d'abeille former comme par magie une bougie.

 

Avec beaucoup de sérieux, nous écoutons toutes les étapes nécessaire pour obtenir une bougie. Hélio veut absolument voir l'appareil qui permet de chauffer et fluidifier la cire ainsi que celui qui permet de faire des plaques (qui serviront à garnir les rayons des prochaines ruches). Une odeur subtile de miel se répand dans l'atmosphère. Hélio réalise sa première bougie à l'aide d'un moule en forme de cœur. Pour la deuxième, nous roulons des plaques de cire pour former une bougie longiligne que nous pourrons allumer après quelques semaines de séchage. Hélio vérifie que j'ai bien rangé les bougies que nous venons de fabriquer, c'est son petit trésor.

L'atelier de fabrication des bougies artisanales - L. Le Guen

Du mouton au pompon

L'atelier de laine au Robbesscheier - L. Le Guen

Déjà émerveillés par cet atelier, nous allons poursuivre nos découvertes par l'atelier de la laine. Hélio, malgré ses 4 ans, connaît déjà les instruments et appareils nécessaires pour transformer le pelage des moutons en pelote de laine. Peignes à carder, fuseaux,rouets et métiers à tisser n'ont pas de secret pour lui. Il reste néanmoins captivé par ces opérations. Christian lui propose de confectionner quelque chose à partir d'une pelote de laine. Hélio hoche la tête  sans hésiter et suit les consignes avec précaution. Au moment où l'on retire les cartons, il est ébahi de constater que les fils coupés, liés entre eux, se sont transformés en pompon. Une activité très facile à refaire à la maison.

 

Des lapins aux chevaux de traits ardennais

 

Après ces deux premières activités manuelles, nous allons voir les animaux du centre. Les petits lapins nous font littéralement craqués tout comme les trois ânes qui nous rejoignent à la vue de nos poignées remplies de foin frais. Une des spécificités du centre est de poursuivre les traditions liées aux chevaux de trait ardennais.

A l'approche de leur enclos, nous sommes sous le charme, ils sont imposants, majestueux et si tranquille. Grâce à leur force, ils peuvent aujourd’hui balader les visiteurs dans des calèches. Mais traditionnellement, ils étaient aussi utilisés pour des travaux agricoles difficiles comme le débardage du bois. Une activité traditionnelle que le centre essaie de maintenir en Ardenne. Nous n'aurons pas l'occasion de les voir à l’œuvre mais il n'est pas difficile d'imaginer à quel point cela doit être spectaculaire.

De la terre au puzzle 

De la terre au puzzle  

 

Le moment tant attendu par notre fils de l'atelier céramique est venu. A peine installé, il a déjà récupéré tout le matériel et se met au travail. Un rouleau en main, il étale la terre et fouille parmi les nombreux emporte pièce pour choisir son préféré. Il opte encore pour un  un cœur qu'il prend soin de bien décoré. Il ne s'arrête pas là car il réalise d'autres formes qu'il découpe pour finalement en faire un puzzle ! Drôle d'idée mais l'essentiel est de laisser parler sa créativité et en cela l'atelier est parfaitement réussi. Nous commençons à avoir beaucoup de souvenir de cette visite ce qui amuse beaucoup notre artisan en herbe.

Les souvenirs s'amoncellent avec l'atelier céramique - L. Le Guen

Du blé au chausson aux pommes  

 

Au début de notre visite du centre, nous avions fait un tour au four à pain qui venait d'être allumé. Quelques heures plus tard, il a atteint la température idéale pour cuire du pain et d'autres gourmandises. Le timing est parfait car Christian nous propose de participer à l'atelier boulangerie et de cuisiner des chaussons aux pommes. Nos ventres affamés décident d'y participer sans plus attendre. La pâte légèrement briochée a été préparé à l'avance ainsi que la compotée de pommes. Il nous reste à façonner et à garnir les chaussons. Hélio ne lésine pas sur les pommes et nous sommes bien obligés d'en croquer quelques morceaux pour pouvoir refermer la pâte. Quand la porte du four à pain s'ouvre, les braises crépitantes nous hypnotisent, nous contemplons nos créations dorer doucement, l'eau à la bouche.

Les chaussons aux pommes prêts à être enfournés ! - L. Le Guen

Du potager à l'assiette

 

Pour terminer cette belle matinée, nous déjeunons au restaurant de la Robbesscheier qui privilégie une cuisine saine, de saison avec des produits issus du potager et des fermes bio environnantes. Les assiettes généreuses et appétissantes ont bien comblé nos estomacs affamés et nos papilles de gourmets. Nous profitons pleinement de ces instants simples de partage et de convivialité en famille.

 

Nous ne pouvons que vous conseillez de conclure de la même manière cette journée ponctuée de petits plaisirs. Ces moments essentiels pour se ressourcer et retrouver de l'harmonie avec ce qui nous entoure.

Vivre cette expérience

La Robbesscheier
1, Frummeschgaass L-9766 Munshausen
Tél: +352 92 17 45 1
www.robbesscheier.lu

 

Horaires d'ouverture:

L'année est divisée en 2 saisons, d'été et d'hiver. Les animations sont disponibles tous les jours, de 10h à 18h en saison d'été, de 10h à 17h en saison d'hiver.

Le restaurant ouvre ses portes tous les jours de l'année de 8h à 01h, la cuisine étant ouverte de 11h à 14h30 et de 18h à 21h.