La citadelle de Namur depuis le ciel

Toutes les citadelles de l'Ardenne

Vue depuis la Citadelle de Dinant sur le téléphérique et la ville

La citadelle de Dinant

Gardienne de la cité Copère, la citadelle de Dinant a traversé les âges avec panache. La vue sur la ville y est exceptionnelle également. Pour y accéder, vous pouvez choisir entre la manière sportive, avec 408 marches à gravir le long de la falaise où prendre le téléphérique qui effleure les roches. Dans les deux cas, l’ascension risque d’être inoubliable.

Haut lieu de tourisme en Ardenne, c’est avant tout pour son histoire chargée que la citadelle de Dinant est réputée. La citadelle permet de revivre l’histoire de Dinant et principalement les atrocités qui y sont liées.

L'une des plus belles vues de la vallée mosane

D’abord en 1466, lorsque Charles le Téméraire met la ville complètement à sac. L’acharnement et la férocité de la violence employée rappellent d’ailleurs la destruction de l’antique Carthage. 800 Dinantais sont jetés dans la Meuse, attachés deux à deux et les terres sont arrosées de sel et de fer pour être stérile à tout jamais. Les siècles à venir verront des destructions et reconstructions cycliques. Vauban participera d’ailleurs dans la fortification de la ville.

 

Un récent espace 14 est dédié à l’histoire de la Première Guerre mondiale et raconte aux visiteurs la deuxième mise à sac de la ville le 23 août 1914, qui coûta la vie à 674 civils. Les couloirs immuables de la citadelle vous transportent encore aujourd’hui à travers le quotidien de garnisons hollandaises jusque-là vie des « Poilus » dans les tranchées, en passant par les prisons. Adrénaline garantie !

Heures d'ouverture

 

 

D'avril à septembre, des visites guidées sont organisées toutes les heures, de 10h à 18h. FR, NL, EN
D'octobre à mars, la visite se fait à l'aide d'un plan détaillé, disponible en une dizaine de langue

 

 

 

Autres informations

 

 

Chemin de la Citadelle, 1   5500 Dinant
+32 (0) 82 / 22 36 70
info@citadellededinant.be
https://www.citadellededinant.be/

 

 

Le Fort Charlemont à Givet

Le fort de Charlemont veille paisiblement sur la ville de Givet depuis 1555. Ses pourtours éclairés donnent à l’ensemble une vision fantasmagorique sur les hauteurs de la cité mosane. Le couloir naturel de la vallée de la Meuse confère à Givet un rôle important au XVIe siècle. Charles Quint trouve alors indispensable la construction d’une citadelle et d’un réseau de défense à cet endroit stratégique.

Vue sur Givet depuis le fort Charlemont

Une citadelle quasi imprenable !

Véritable place forte intouchable, le fort Charlemont n’a jamais abdiqué sous la pression des divers ennemis jusqu’en 1914, lorsque dans la nuit du 31 août, les Allemands pénètrent dans le fort.

 

Accessible aujourd’hui uniquement par petits groupes au départ de l’office du tourisme de Givet, la visite du fort permet au visiteur de s’offrir la plus belle vue de la cité et de parcourir les remparts de ce lieu emblématique à l’aide d’audioguides en 3 langues.

 

L’aspect paysager, historique et environnemental de la citadelle sont au cœur du développement du site. Amateurs de biodiversité, vous ne serez pas déçus ! Si les militaires ont maintenant quitté le fort de Charlemont, ils ont été remplacé par des lézards de murailles, quelques vipères péliades et une multitude d’insectes rares. De quoi mêler randonnée sur les roches avec promenade historique et écotouristique.

 

 

 

Fort de huy et jardin intérieur

le fort de huy

Il est immanquable, tourné vers le sud comme ultime affront à la France, le long de la Meuse. Le fort de Huy fait partie du décor de la ville depuis le début du XIXe siècle. La peur d’une invasion française en fut l’objectif principal. Si l’armée de France n’est jamais parvenue jusqu’à ses portes, il n’en est rien de l’armée allemande lors des deux guerres mondiales.  D’abord un camp disciplinaire pour les troupes allemandes en 14-18, le fort devient un lieu de détention pour soldats belges, français et anglais lors de la seconde guerre mondiale.

Une visite pleine d'émotion

La visite vous replonge avec émotion à travers les cachots, les salles d’interrogatoires et autres lieux de détention militaire. La vie quotidienne sous l’occupation y est également bien expliquée. Si l’histoire malheureuse des lieux est pesante, le panorama exceptionnel sur la ville de Huy permet de sortir de cette torpeur quelques instants.  Une balade, accessible toute l’année, vous emmène depuis la Chaussée Napoléon autour du fort pendant une trentaine de minutes. Un bon souffle est tout de même recommandé ainsi que de bonnes chaussures de marche !

Heures d'ouvertures

 

Ouvert d’avril à octobre, de 9h30 à 17h en semaine et de 10h à 18h les week-ends.

 

 

Autres informations

 

Chemin du Comte Bazin 4500 Huy
Tel.: +32 (0) 85/ 21 78 21
fort@huy.be
www.pays-de-huy.be

 

 

Les coteaux de la citadelle de Liège

Eté comme hiver, surprenez-vous lors d’une balade sur les coteaux de la citadelle à Liège. Véritable écrin naturel en plein centre-ville, l’ancienne citadelle invite aujourd’hui visiteurs et citoyens à la rêverie, au repos et au calme, loin du chahut urbain. L’endroit vaut ses 3 étoiles au Guide Vert Michelin.

Nocturne des côteaux de la citadelle à Liège

Construits d’une superposition de terrasses, les jeunes aiment s’y rassembler pour l’apéro en été tandis que d’autres en profitent pour un rendez-vous amoureux ou une balade en famille. Un va-et-vient constant qui ne perturbe heureusement pas l’aspect unique du lieu.

Un dédale de jardins, en amoureux ou entre amis

Les coteaux de la citadelle sont également l’endroit idéal pour photographier Liège depuis les hauteurs. La vue plongeante sur la vallée de la Meuse, effleurant les hauts toits, offre un spectacle inégalable.

 

Si les vestiges de l’enceinte du XIIIe siècle sont toujours présents, la citadelle en tant que telle n’est plus.  Malgré cela, les 6 hectares de nature permettent de découvrir divers sites classés, en commençant par les photogéniques escaliers de la Montagne de Bueren. Il en faut du souffle pour gravir les 300 marches monumentales ! Si vous préférez, des dédales entre les remparts permettent d’accéder aux terrasses via de plus petits jardins, et pourquoi pas, même, une brasserie. Laissez libre cours avec votre sens de l’orientation, car ici, se perdre, c’est profiter !

 

Autres informations

 Des cartes sont disponibles toutes l’année à l’office du tourisme (FR, NL, DE, EN) ainsi que des visites guidées sous réservation. 
https://www.visitezliege.be/fr/les-coteaux-de-la-citadelle