Extratrail de Stoumont - Pierre Pauquay

J’ai couru sur le parcours noir de l’Extratrail de Stoumont

Profile picture for user Pierre Pauquay

Pierre Pauquay

Ambassadeur depuis 2 années 5 mois

L'Ardenne par Monts et par Vaux 

Culture et Randonnées

J'ai couru de crêtes en vallées encaissées sur la trace du trail de Stoumont

Terre de trail

J’ai couru sur le parcours noir de l’Extratrail de Stoumont

5 minutes d'efforts

L’Ardenne serait terre de trail quand on découvre le magnifique parcours de l’ExtraTrail de Stoumont. Cet itinéraire, long de 30 km, traverse la région de l’Amblève, riche de sa diversité paysagère. Retour d’expérience sur cette trace qui fera le bonheur de tout athlète exigeant.

L’aurore vient de se lever : elle nous offre un beau paysage avec les brumes qui enveloppent l’église de Stoumont. Dès les premiers mètres, le ton est donné, ce trail va s’avérer exigeant. La trace se plait à emprunter les ruelles de Stoumont et de son hameau, Roua. Il est difficile de trouver le bon rythme sur ces premiers kilomètres qui ne cessent de grimper vers la crête. La forêt à l’approche de Monthouet nous permet de souffler quelque peu, mais à hauteur du virage de la route de la Vecquée, un sentier s’envole vers le village. Enfin, la crête où se dévoile la fagne de Stoumont. Nous sommes à près de 550 mètres d’altitude. En deux kilomètres, nous aurons escaladé plus de 250 m de dénivelé.

Il est difficile de trouver le bon rythme sur ces premiers kilomètres

Vers la Vecquée
Paysage de Stoumont

La fagne de Stoumont

Au sommet, la Vecquée court sur les crêtes, rien d’étonnant à cela. Au Moyen-Âge, il valait mieux parcourir ce « chemin de l’évêque » sur les landes, plus sûr et moins sujet à des embuscades de brigands. Malheur à celui qui voyageait alors en pleine forêt ou dans les fonds de vallée. Plus loin, nous traversons une zone tourbeuse : nos pieds s’enfoncent dans la boue. Cette fagne renaît grâce au projet LIFE qui vise à restaurer ces milieux humides. Il y a trois ans, les épicéas barraient toujours l’horizon.

En cette fin d’été, le paysage a retrouvé son état originel, tel celui qui se présentait aux voyageurs du XVIIIe siècle. Nous longeons la réserve naturelle du « Panssîre » où les chevaux s’enfonçaient jusqu’à la panse et courons dans une drôle de mélasse, composée de boue noire et encore de terre gelée : à près de 550 m d’altitude, le climat se montre plus rude qu’ailleurs.

La Chefna - Pierre Pauquay

Hameau perdu

La trace aboutit à Ville-aux-Bois qui s’est établi dans une large clairière. Peu après avoir traversé la Chefna naissante qui deviendra un magnifique torrent, la dégringolade vers l’Amblève débute. Nos foulées suivent un chemin bien tracé, doté d’épingles. Au pied, nous traversons la route pour passer à côté d’un ancien hôtel de luxe qui hébergeait les curistes de la Belle Epoque, profitant des bienfaits de l’eau ferrugineuse de Bru. Le long de l’Amblève, nous allongeons la foulée sur ce rare terrain plat de l’itinéraire. 

Au pont barrage, c’est à nouveau une longue et difficile ascension le long du ruisseau de Fagne Naze. Sur les hauteurs, le plateau des prairies est ceinturé de massifs verts que nous rejoignons par un large chemin. Il va offrir, à l’entrée de la forêt, un magnifique panorama sur la vallée que nous venons de quitter. Un chemin à gauche et nous entrons dans le royaume des hardes de cervidés que nous allons observer au détour d’un virage, en pleine descente...

Aux sources de Bru

Le sentier, très technique, aboutit à une route, longée par le pouhon, rouge de fer. Nous sommes au cœur de la région des sources de Bru Chevron. Rien ne sert d’augmenter le rythme : ici on grimpe au train, on économise ses forces. A l’orée des bois, la vue vers Chevron se découvre. Au sud et à l’ouest, la Lienne et ses petits confluents cassent l’horizon en une multitude de vallons et de collines. Accaparés par ce spectacle, nous atteignons vite le  hameau de moellon et d’ardoise.

Lorcé, non loin de Bru

Collines bleues

Face à nous, le paysage qui se dévoile est sublime. L’Amblève et la Lienne ont formé ici deux vallées profondes que l’on va rejoindre rapidement. La descente débute. Le versant, plein sud, nous fait évoluer dans un bois plus sec, arboré de chênes. Le chemin en balcon est magnifique. Au pied, nous franchissons la Lienne qui se jette dans l’Amblève, 500 mètres en aval. Cette fois, nous n’avons guère le choix : blottis au fond de la vallée, le seul moyen de s’en échapper est de rejoindre Targnon via la dernière rampe, la plus redoutable de toutes. Quel final !

Vivre cette expérience

 

Office de Tourisme de Stoumont
Route de l'Amblève 45, 4987 Stoumont, Belgique
Tél. : +32 (0)80 29 26 80
Email : office.tourisme@stoumont.be

Extratrail
30 km, 970 m de D+
Le trail débute à hauteur de l’office de tourisme de Stoumont, il traverse le territoire de la commune de Stoumont avec des parcours balisés permanents de 7, 14, 21 et 30 km. Ils sont en connexion avec les itinéraires de Spa, Theux et Stavelot : l’occasion de prolonger le plaisir ! 
Plus d'informations: https://extratrail.com

Localisation et offres de restauration/hébergement "marque Ardenne" à proximité