La maison de M. Sax à Dinant - L. Le Guen

Les 3 maisons qui content à Dinant

Cette journée nous a prouvé qu'il faut parfois pousser quelques portes pour découvrir de nouveaux univers et voir une ville sous un autre angle

Une journée pleine de surprises :

Les 3 maisons qui content à Dinant

 

 

 

Lovés sur les rives de la Meuse, la ville de Dinant se découvre en flânant paisiblement mais aussi en poussant la porte d'anciennes maisons. Dans 3 d'entre elles, nous avons fait d'étonnantes découvertes. Nous vous emmenons pour cette balade insolite de Dinant.

4 mins de lecture

 

Un petit tour à la maison du patrimoine médiéval mosan

 

Notre itinéraire débute à Bouvignes, voisine de Dinant. Nous avons rendez vous dans une vieille demeure surnommée la maison espagnole. Cet édifice qui appartient au patrimoine exceptionnel de Wallonie abrite depuis 2008 la maison du patrimoine médiéval mosan. Sur plusieurs étages, nous allons revivre les traditions et l'artisanat médiéval comme la dinanderie (c’est le travail du cuivre), qui a fait la renommée de Bouvignes et de Dinant.

La maison du patrimoine médiéval mosan - L. Le Guen

Le musée met en relation l'évolution des techniques de guerre et celle de l'architecture

La scénographie moderne est égrainée par plusieurs animations interactives et des jeux favorisent l'attention des enfants. D'ailleurs le nôtre s'improvise architecte en reconstituant les ponts et le château à l'aide de pièces en bois. Plus loin, il est fasciné par les armes de l'époque, épée gigantesque, arbalète et catapulte. Le musée met en relation l'évolution des techniques de guerre et celle de l'architecture, c'est édifiant ! Maquettes et installations donnent  différents niveaux de lecture permettant de captiver les grands et les petits.

 

S'improviser détective du moyen âge

 

Pour pimenter la visite et faire plaisir à notre fils, nous nous procurons le carnet de visite « Mène l'enquête ». Notre mission consiste à retrouver des objets dans le musée et résoudre diverses activités distrayantes (puzzle, dessins, labyrinthes…). En étant accompagné, cette activité est accessible pour des enfants à partir de 5 ans. C'est un bon support pour vivre en famille une expérience autour de la visite du musée. C'est aussi un bon prétexte pour les parents joueurs que nous sommes. D'ailleurs Hélio s'adonne à toutes les activités ludique du musée sans exception. Une de ces préférés est la borne interactive qui invite à replacer les éléments d'une ville sur une carte.

 

Un autre carnet d'enquête existe pour les enfants un peu plus grand. Il faudra qu'on revienne pour le tester.

 

Avant de rejoindre la prochaine maison, nous faisons un petit détour pour atteindre les ruines du château fort de Crèvecœur qui offre une vue imprenable sur la Meuse, Bouvignes et Dinant. Nous rejoignons ensuite la maison d'Adolphe Sax en suivant le chemin de halage le long de la Meuse.

Les animations et reconstitutions à la maison du patrimoine médiéval mosan - L. Le Guen
La maison d'Aldolphe Sax a été transformée en musée en son honneur - L. Le Guen

Dans l'univers cuivré d'Adolphe Sax

 

En foulant les rues de Dinant, Hélio, 4 ans est surpris de croiser des dizaines de sculptures de saxophones colorés. La raison ?  Son inventeur, Adolphe Sax y est né et cela fait la fierté de la ville qui le fait bien savoir. Nous allons découvrir qui est ce personnage à la maison d'Adolphe Sax, un espace qui lui est dédié en plein centre ville. Dans une ambiance feutrée, nous découvrons les origines de ce fils de facteur d'instrument. Adolphe Sax, grâce au savoir faire de son père ainsi que son don pour la musique, a créé différents instruments et en a amélioré d'autres.

C'est ce parcours expérimental très bien mis en scène que l'on découvre à la maison Adolphe Sax. En ressortant de la maison, Hélio se donne pour mission de trouver sur le chemin tout ce qui se rapporte aux saxophones. Il a envie de tout montrer à son grand-père qui joue de cet instrument.

Un lieu complètement singulier et inclassable 

Maison de la pataphonie, un lieu complètement insolite !

 

Nous terminons cette balade à Dinant par un lieu complètement singulier et inclassable, la maison de la Pataphonie. Ici, on célèbre l'art de fabriquer des instruments à partir d'objets détournés, c'est ce qu'on appelle la lutherie alternative.

 

Dès la première salle, l'étonnement est à son comble. Nous sommes entourés de tubes en PVC, de bassines, de clous, un véritable bric à brac. L'animateur fait résonner un drôle d'instrument « la contrebassine » réalisé à partir d'une bassine. Les premières notes figent sur les visages des expressions ébahies.

 

Ensuite, sur un plateau des dizaines d'instruments réalisés avec des tubes récupérés nous font voyager dans le monde entier. Leurs mélodies irréelles imitent à la perfection des sonorités du Japon, de l'écosse et des villages Peul. C'est tellement bluffant que notre fils se retourne, bouche bée et nous souffle « Il est fort le monsieur ! ».

 

Une fois cette entrée en matière sur les différents types d'instrument (à vent, à corde, à percussion), les enfants sont invités à faire un concert de flûtes excentriques. Des flûtes où il est inutile de souffler. Pour faire de la musique avec, il faut presser des poires en plastique! Les enfants se réjouissent de cette bizarrerie.

La lutherie alternative à la maison de la Pataphonie - L. Le Guen
Les sonorités bluffantes à la maison de la Pataphonie - L. Le Guen

Terminer par un concert quelque peu fantaisiste

Ils n'ont pas fini d'être surpris. 4 autres salles se succèdent ensuite pour nous immerger dans un monde tout à fait inédit et imaginaire. Dans celles ci, nous allons être conviés à participer à des concerts collectifs menés par un chef d'orchestre peu orthodoxe. Dans l'Aqualobie, des comptes gouttes diffusent un léger tempo tandis que nous activons des tubes aux embouts divers dans une énorme baignoire remplie d'eau. Le chef d'orchestre confie un instrument différent à chacun et en quelques instants, la musique vibre dans la pièce. Un instant de poésie musicale.

 

La magie se poursuit avec une table en pierre qui fait de la musique grâce aux percussions d'une balle rebondissante. Jouer en faisant de la musique, notre fils n'en croit pas ses yeux. Quant à nous, nous sommes subjugués par l'étrange piano de la maison de la Pataphonie faite de conserves de choucroute, bouteilles de vin, gourdes et pots de jardinage. Je vous l'avais bien dit, cette maison est tout à fait délirante.

Nous terminons cette visite étonnante par un concert métallique dans la salle dédiée aux percussions. Nous apprivoisons le grand « métalophone », le « jantophone » et autres barres de fer pour un concerto insolite, à l'image de ce lieu.

 

Cette journée nous a prouvé qu'il faut parfois pousser quelques portes, allez au-delà de ces habitudes pour découvrir de nouveaux univers et voir une ville sous un autre angle.

 

NB: A Dinant, une quatrième maison fait beaucoup parler d'elle: La Maison Leffe ! Cet espace totalement dédié à cette bière mondialement connue est à découvrir aussi, même si sa visite est moins familiale.

Vivre cette expérience 

 

Le trajet à pied de Bouvignes à Dinant est de 2 km par le halage, le long de la Meuse. Comptez une petite heure pour visiter les ruines du Château de Crèvecoeur depuis la maison du patrimoine médiéval mosan.

 

Maison du patrimoine médiéval mosan
Place du Bailliage 16, 5500 Dinant, Belgique
Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h du 1ier avril au 31 octobre, jusqu'à 17h le reste de l'année
https://www.mpmm.be/

Tarifs : 4 euros par adulte, 2 euros pour les enfants de plus de 6 ans, seniors, étudiants et gratuité pour les enfants de - de 6 ans

 

Maison Adolphe Sax
Rue Adolphe Sax 37, 5500 Dinant, Belgique
Entrée libre – Ouvert toute l'année – 7J/J de 9h à 19h
http://sax.dinant.be

 

Maison de la Pataphonie
Rue en Rhée 51, 5500 Dinant, Belgique
Ouvert les dimanches, jours fériés et vacances scolaires de 14h à 16h. Uniquement sur réservation.
https://www.pataphonie.be/

Tarifs : 6 euros par personnes. La visite n'est pas conseillée aux enfants de moins de 5 ans.