Découverte du musée Binsfeld

Je me suis immergée dans le passé rural au Musée de Binsfeld

En quelques heures de visite, j’ai retrouvé avec émotion ce que ma mère me racontait de la vie de mes grands-parents

Une immersion dans l'histoire de la vie rurale du Luxembourg

4 minutes et des patates

Moi qui aime tant me perdre dans l’instant présent, j’en oublie parfois que pour savoir où aller, il faut avant tout savoir d’où l’on vient. Petite, j’aimais écouter les récits de ma mère qui pouvait me parler des heures durant de la vie à la campagne de son enfance. Si je n’ai pas eu la chance de connaître mes grands-parents, je crois que j’avais peu à peu construit en mon for intérieur une image de ce que pouvait être la vie rurale de cette époque là. Ma visite au musée rural de Binsfeld trouva ainsi un écho tout particulier en me permettant pour la première fois de me confronter à l’imaginaire que j’avais de cette ère désormais révolue.


Se souvenir que nous avons tous les mêmes racines


Au cours des 150 dernières années, la vie à la campagne a connu une profonde révolution, et même si je n’ai pu en être moi-même témoin, j’ai bien conscience que l’agriculture actuelle n’a rien de comparable avec celle d’antan. Au travers de mon passage au musée rural de Binsfeld, en quelques heures de visite, j’ai retrouvé avec émotion ce que ma mère me racontait de la vie de mes grands-parents… J’ai découvert la richesse d’un quotidien presque oublié et que je suis ravie de voir conservé grâce à ce lieu de souvenir.

Des souvenirs d'un passé pas tout à fait oublié - The Green Geekette

« Celui qui ne sait pas d'où il vient ne peut savoir où il va. » Otto von Bismarck

Car si le musée raconte certes spécifiquement l’histoire du territoire autour du village de Binsfeld, le patrimoine exceptionnel qu’il est possible d’y observer retrace en réalité bien plus que les traditions d’un seul et unique village ardennais du Grand-Duché de Luxembourg. Plus qu’une accumulation d’objets en rapport avec la vie de nos ancêtres, c’est un réel témoignage de la vie rurale des siècles précédents sous tous ses aspects que propose le musée.

Observer et apprendre du passé


Au fur et à mesure de ma visite, j’ai pu m’amuser d’apprendre de nouvelles choses. Moi qui croyais que les jeunes filles lors de leur mariage s’étaient toujours vêtues de blanc, je réalise avec surprise mon erreur : les mariées se paraient en fait d’une robe noire, comme le voulait la coutume jusqu’aux années 1920 !

L'artisanat du passé prend également une place prépondérante au Musée Binsfeld - The Green Geekette

De révélation en révélation, j’allais tour à tour faire de nouveaux constats sur la vie de l’époque. Quoi qu’on en dise, l’arrivée du progrès dans ces foyers changea grandement le quotidien des familles. Imaginez donc qu’avant les années 1950, l’action de faire la lessive prenait une journée complète : devoir bouillir le linge, le battre, le rincer, l’étendre. Une lourde tâche qui incombait à la femme avec des outils qui étaient loin d’être aussi efficaces que nos machines à laver ou sèche-linge actuels…


De l’école à l’église, des tâches de la vie quotidienne – cuisine, hygiène – aux travaux agricoles, avec un large éventail d’informations dédiées à ces sujets, c’est tout le portrait d’une époque qui mérite d’être gardée en mémoire que j’ai pu voir perpétué au musée rural de Binsfeld. De quoi prendre conscience de ce qu’ont pu vivre nos aïeux et relativiser aisément nos vies actuelles…

Rien que d’imaginer le peu d’accès aux soins de l’époque, j’avais déjà conscience de ma chance dans notre monde actuel, mais de voir en plus directement le matériel du dentiste d’antan… j’en ai eu des sueurs froides ! 

De découvertes en découvertes - The Green Geekette

Binsfeld, un village qui n’oublie pas ses origines


Si de nos jours nous avons tendance à souvent préférer les pommes de terre sous leur forme transformée de frites, il ne faut pas non plus oublier qu’il y a encore peu, la patate était surtout l’aliment de base de la population pauvre ! Aux multiples usages, elle servait aussi bien de nourriture pour le bétail que de matière première pour l’eau-de-vie de pomme de terre. Un féculent aussi populaire qu’adulé car il fait chaque année l’objet d’une grande célébration.


En effet, les ardennais luxembourgeois savent faire vivre leurs traditions et c’est ainsi que chaque année au mois de septembre a lieu la « fête traditionnelle de la pomme de terre » de Binsfeld, un événement qui rassemble plusieurs milliers de personnes autour de l'ingrédient principal de notre alimentation: la pomme de terre ! Une expérience unique en son genre, qui nous fut grandement conseillée par notre guide du musée.


En étant dans la région il aurait été dommage de manquer cette « Gromperefest », qui pour le plus grand bonheur de tous, permet de participer à la récolte de pommes de terre, de déguster de nombreux plats populaires à base de pommes de terre et tout simplement de se retrouver gratuitement avec de nombreuses activités autour d’une tradition aujourd’hui toujours bien vivace. Attention d’y venir le ventre vide pour se régaler et avec un peu de place dans le coffre pour ramener ses kilogrammes de patates à la maison !

Les kilos de patates à la Gromperefest - The Green Geekette
Le magnifique village de Clervaux - The Green Geekette

Ne pas manquer de s’arrêter à Clervaux


Un avantage supplémentaire d’avoir du temps en voyage est de pouvoir suivre son rythme et s’arrêter à sa guise sur le chemin pour profiter en profondeur d’une région.

 

Et comme le Luxembourg n’est pas en marge avec de nombreux endroits intéressants, un arrêt ressourçant à peine situé à quelques kilomètres de Binsfeld permettra à la fois de trouver restaurant et boutiques souvenirs, mais également de découvrir avec délectation le château féodal de Clervaux et l’abbaye Saint-Maurice-et-Saint-Maur, petit joyaux à la tour dentelée juché sur les hauteurs de la ville.

Vivre cette expérience 

 

Musée rural Binsfeld "A Schiewesch"
8, Ëlwenterstrooss L-9946 Binsfeld
Tél : +352 97 98 20
Plus d'infos : http://www.museebinsfeld.lu/fr &
Site officiel du Grand-Duché du Luxembourg

 

Tarifs :

 

Formule week-end du vendredi à 17 heures au lundi à 10 heures.
De 275€ à 395€ ou 395€ à 595€ en fonction de la saison pour 6 ou 12 personnes


Formule semaine du vendredi à 17 heures au vendredi à 10 heures.
De 360€ à 600€ ou 540€ à 895€ en en fonction de la saison pour 6 ou 12 personnes


Formule midweek du lundi à 17 heures au vendredi à 10 heures.
De 275€ à 355€ ou 395€ à 535€ euros en en fonction de la saison pour 6 ou 12 personnes