Musée de la Métallurgie, miniature d'ouvrier, photo de Myriam Vignier

J’ai visité le musée de la Métallurgie à Bogny-sur-Meuse avec mes enfants

Profile picture for user Myriam Vignier

Myriam Vignier

Ambassadeur depuis 2 mois 1 semaine

Du Champagne à la campagne

C’est  un lieu unique, où sont conservés les outils authentiques de labeurs utilisés à travers les âges

J’ai testé pour vous la visite du musée de la Métallurgie à Bogny-sur-Meuse

Une journée plongée dans le passé

COMMENT J'AI INTÉRESSÉ MES ENFANTS AU PASSE INDUSTRIEL ARDENNAIS ?

Le musée offre des idées originales pour éveiller l’intérêt des enfants : tablette, salle de cinéma, sculpture géante, 3D, manipulation de machines !

C’est par une belle journée de printemps que je me suis rendue  avec mes enfants, Justine 12 ans et Louis 9 ans,  au musée de la Métallurgie Ardennaise à Bogny-sur-Meuse au nord de Charleville-Mézières.

La métallurgie constitue un patrimoine toujours vivant pour la Vallée de la Meuse. J’avais à cœur de faire découvrir cet héritage industriel ardennais à mes enfants.

Ouvrier miniature au musée de la Métallurgie - Myriam Vignier
Maquette du musée de la métallurgie, par Myriam Vignier

Situé à la sortie de la ville,  le musée a pris ses quartiers dans une usine créée à la  fin du 19ème  siècle, au moment de la 2ème révolution industrielle par Emile Despas, ingénieur des arts et métiers. Seules deux travées ont été conservées sur les 15 initiales pour abriter le Musée de la Métallurgie Ardennaise. C’est  un lieu unique, où sont conservés les outils authentiques de labeurs que les habitants de Bogny-sur-Meuse et des Ardennes ont utilisé depuis le  Moyen âge jusqu’au début du siècle passé. A l’entrée, une carte permet de mesurer l’étendue de ce passé industriel dans tout le département.

En arrivant, nous découvrons le jardin des machines : marteau pilon, presse à friction...impressionnant !  Un bruit se fait entendre, celui d’une centrale hydro-électrique, une des énergies principale pour la métallurgie encore en activité. Nous sommes dans l’ambiance.

Visite avec une tablette numérique, par Myriam Vignier

Vive la tablette !

Nous sommes accueillis par Nadia qui nous confie des tablettes pour enrichir la visite.

Les enfants sont enchantés de retrouver un objet de leur quotidien. Les voilà captivés pour partir à la découverte de ce grand musée ! 

C’est  une fabuleuse immersion dans ce lieu qui provoque un certain engouement pour le travail du fer, de la fabrication des clous et des boulons. L’ambiance sonore contribue largement à cette immersion. Grâce aux animations visuelles nous apprenons ce qu’étaient les « boutiques », de petites forges domestiques dédiées à la fabrication des clous, il en existait de nombreuses dans la vallée.

Roue à chien et enfants ouvriers : 

Au Moyen-âge, les chiens étaient utilisés pour actionner les soufflets de la forge, c’est étonnant pour les enfants d’imaginer un chien dans une usine.

Justine et Louis sont attirés par une toile qui représente des enfants de 6 à 11 ans en plein travail. Nadia nous explique que les enfants du siècle passé travaillaient, leur taille et leurs mains étaient bien utiles pour les tâches répétitives.

Roue à chien, par Myriam Vignier

La mise en scène permet de nous projeter dans l’univers des forges : ces 300 ouvriers les uns sur les autres dans la chaleur des fourneaux,  le bruit incessant de toutes ses machines et l’odeur du métal, du feu et de la cendre.

Photo ancienne des ouvriers d'antan - Myriam Vignier

Une sculpture d’Eric Sléziac

Dans le fond du musée, un étrange passage nous invite vers la seconde partie du musée. Un espace sombre, fait  de “déchets” du forgeron (les rebuts de la fonte, les cassés, les indésirables). Il s’agit en fait d’une sculpture géante d’un artiste local, Eric Sléziac connu pour ses œuvres en fonte. Celle-ci est composée de tiges, boulons et de tous petits objets utilisés par les ouvriers, la sculpture mesure 2m50 de hauteur, sur 2m de large et 5m de long.

C’est intriguant pour les enfants comme un couloir de la peur,  Nadia nous entraîne dans ce parcours sensoriel. Ce passage me permet de toucher les pièces qui sont collées l’une sur l’autre. J'entends le bruit de cette matière qui s’entrechoque, lorsque je marche dans le passage, le sol est différent à chaque étape, je marche sur une plaque ou sur des billes de fer ou encore des tubes. Je vous recommande cette expérience. En plus avec des enfants, c’est un amusement  qui développe leur créativité pour offrir un concert de sons sans précédent.

Eric Sléziac est le créateur de la plus célèbre sculpture du département des Ardennes : Woinic située sur l’aire d’autoroute de Saulces-Monclin.

Découverte du FabLab par les enfants, photo de Myriam Vignier

Sketchup et Home 3D, découverte du FabLab !

Les enfants sont fascinés par la maquette de l’usine de fonderie avec ses ateliers qui s’animent et s’illuminent. Je vois dans leurs regards qu’ils sont captivés et subjugués par cette maquette qui stimule leur imagination pour comprendre le fonctionnement de cette fonderie ! Nous sommes ici dans le FABLAB avec ses imprimantes 3D pour fabriquer tous les objets du quotidien. Nadia nous explique rapidement les fonctionnalités du Fablab et nous donne rendez-vous pour plus d’informations avec Laurine, la responsable du FABLAB à la Maison de l’ardoise de Rimogne.

Dernière étape : le cinéma, sortez vos mouchoirs, émotions garanties !

Nous terminons la visite par un film, Justine et Louis s’installent avec plaisir dans les fauteuils rouges, on est comme au cinéma !

Le film nous offre des  témoignages passés et présents. Celui d’une femme de 75 ans qui a  arrêté l’école à 14 ans pour travailler à l’usine non pas par obligation, mais par volonté.
Elle n’aimait pas l’école, elle voulait travailler à l’usine de sa ville. Ou encore celui des ouvriers d’aujourd’hui de l’usine Colignon à Deville, très fiers de travailler à l’usine et de se former aux différents métiers.

Mes astuces pour une agréable journée :

Comptez 1 heure de visite et 20 minutes de film.

Pour vous restaurer confortablement, Le Bayard et l’Anatolia, tous les deux disposent d’une terrasse.

Pique-niquer : l’aire de jeux des 4 fils Aymon

Boire un verre : Chez Graziella, double terrasse au bord de la Meuse.

Pratiquer la Rosalie, le bateau électrique, vélos… amusement garanti en famille, Philippe Lecoq aime vous raconter les légendes de la Meuse.

Vivre cette expérience

Musée de la Métallurgie
103 rue de la Vallée, 08120 Bogny-sur-Meuse, France
Tél : 0033 (0)3 24 35 06 71
Plus d'informations : www.musee-metallurgie-ardennes.fr 
contactmma08@orange.fr