Cabaret Vert 2018 (c) Mickael Tchakmakdjian

Le cabaret Vert

On chante, on danse, on rejoint des amis, on s'en fait d'autres, c'est ça le Cabaret Vert! 

J'étais au Cabaret Vert

Le festival incontournable des Ardennes! 

5 MIN de Fête

Depuis plusieurs années, je bloque ma fin d'été pour le terminer en musique, en fête et aussi en douceur en plein centre de Charleville-Mézières. Car le Square Bayard est le lieu où tout se passe. Une véritable ville dans la ville, avec ses quartiers et ses ambiances. Un petit coin de verdure au milieu de la préfecture. Le spot éphémère qui remplit les Ardennes de soleil pour le reste de l'année.

Ambiance Cabaret Vert (c) A. Thome

Arrivés jeudi avec mes amis et ayant pris nos quartiers à quelques kilomètres de la ville, on a bien l'intention de profiter de la totalité du festival. Il fait toujours beau fin août. On a une casquette, des baskets, nos billets. On est équipé pour se jeter dans le grand bain.

 

On entre dès le jeudi soir par l'avenue Louis Tirman, la porte vers notre week-end. Une fois passés les contrôles de sécurité, on y est. Yes ! Logistique oblige, on va chercher nos Bayards, la monnaie valable sur tout le site, qu'on échange contre nos euros dès le début pour être tranquille.

Groin Groin (c) Mickael Tchakmakdjan

On commence évidemment par une petite bière pour se mettre dans l'ambiance. On se pose au Groin Groin, un des nombreux bars aménagés sur le Cabaret Vert. Déco steam punk, fer forgé et rock’n'roll. C'est Mad Max en Ardennes ! C'est le coin rock du festival avec en son sein la scène Razorback. Rock indé, bourbon et sud des États-Unis à portée de main. Le coin qui gratte et qui fait Groin Groin. 

Du local et du très bon, à manger et à boire

Coté dégustation, ici comme dans tous les autres bars du Cabaret Vert, c'est du local, et c'est aussi pour ça qu'on vient. Rien à plus de 200 km autour de Charleville ! De bonnes bières Belges ou Ardennaises, des produits régionaux. C'est quand même ce qui fait la différence ! Désaltérés qu'on est, on va jeter un coup d'œil à la belle scène des Illuminations, située juste à côté de l'entrée du festival. C'est la scène des belles découvertes, des groupes qui montent, des pépites dénichées par les programmateurs du Cabaret. On y a vu Cabbage, ou Moha La Squale entre autres. Car le Cabaret repère tout ce petit monde avant qu'ils ne deviennent des phénomènes.

Espace restauration Cabaret Vert (c) Clément Hardouin
Espace restauration Cabaret Vert (c) Clément Hardouin
Espace restauration Cabaret Vert (c) Clément Hardouin
Espace restauration Cabaret Vert (c) Clément Hardouin
Préparatifs (c) Fanny Husson-Poisson

Voir toutes les images

Au Cabaret Vert on retrouve de bonnes bières Belges ou Ardennaises, des produits régionaux…

On chante, on danse, on rejoint des amis, on s'en fait d'autres, on ne voit pas passer le temps, entre une bière, un verre d'eau (distribué gratuitement sur tout le site), et une bonne croute ardennaise. Car pour tenir quatre jours, il faut penser à se nourrir, et bien. Produits locaux bien sûr, mais aussi petit coin où manger et chiller. Car quand on n'a pas envie d'entendre de la musique plein pot au Cabaret, on peut se caler à la fraîche dans le parc. Il y a tellement d'ambiance différentes au même endroit...

Espace Freaks (c) Fanny Husson-Poisson
Espace BD (c) Fanny Husson-Poisson

La prog’ musicale ? Rafraîchissante et pour tous les goûts

On passe d'un concert à un petit coin sieste, à un dancefloor suitant, puis sur une terrasse au calme. C'est ça qui fait son charme, on peut choisir son ambiance et son lieu au Cabaret. Un vendredi à 18h, on passe par le festival BD. Car oui, il y a un grand festival BD pendant le festival. Avec des beaux noms et des belles rencontres. Et le samedi à 1h du matin, on sera dans la fosse d'un concert incroyable. 

Dans l’après-midi du samedi, on passera voir la programmation art de rue à l'ombre des grands arbres, et plus tard dans la soirée, on passera trinquer au Bateau Ivre, bar/institution du Cabaret Vert, avant de se mettre une petite toile dans les deux salles de projection du Cabaret, puis de retourner danser jusqu'au bout de la nuit devant une des 5 scènes.

 

On profitera du reste du week-end pour explorer les bords de Meuse à la fraiche, onduler sur le Temps des Cerises, le dancefloor roots, se perdre, se retrouver, rencontrer des vieilles connaissances ou de nouveaux potes, ou passer à l'Idéal, la boite à idée du festival. C'est là qu'ont lieu tous les débats et les conférences, là où ça phosphore, là où on refait le monde en mieux, où on pose les bonnes questions, où on réfléchit ensemble. Tout en buvant une petite mousse ou un jus sur la terrasse, je vous rassure. 

Camping Cabaret Vert (c) Fabrice Varenne

Un festival vert, réellement

C'est aussi à l'Idéal qu'on se rend compte que le Cabaret est un festival vraiment vert. Le plus durable. Au-delà de tous les produits en circuits courts, tout est fait pour réduire l'impact du festival sur la planète. On trie, on recycle, on plante des arbres sur le camping après le passage des festivaliers, on s'essaie aux énergies renouvelables, on essaie de loger les festivaliers chez l'habitant... Bref, on ne prononce pas des mots dans le vent, on fait, on change les habitudes. Et en tant que festivalier, on se sent vraiment acteur de tout ça.

Le Cabaret est un festival vraiment vert. Le plus durable possible ! 

Feu! Chatterton (c) Florent Mayolet

On aura passé notre samedi devant la scène Zanzibar, à admirer les têtes d'affiches et en prendre plein les yeux et les oreilles ! La grande scène, pour les artistes qui pèsent et qui peuvent y offrir un show de dingue. On y a déjà vu depuis le temps Placebo et DJ Snake ou encore Feu! Chatterton qui nous a mis une belle gifle...

On aura terminé nos soirées sur le Greenfloor, transpirants devant cette scène qui est un véritable club au milieu du festival ! Un club électro-hip hop dingo au dancefloor toujours enflammé. Les meilleurs DJ et MC se relaient pour t'assoiffer. Pas de problème, il y a toujours un bar à proximité, pense à t'hydrater. 

On aura passé notre dimanche entre le bonheur de profiter de la programmation famille du dernier jour et la tristesse de devoir s'en aller le soir même... Pour vite s'organiser et retourner dans ce festival tellement singulier et authentique. Finalement, tout le sens de l'accueil et de la fête des Ardennes en quatre jours. Mais quels quatre jours ! La tête dans les étoiles.

Ambiance du dimanche (c) Nico Hudela

Vivre cette expérience ? 

 

Festival Cabaret Vert
Tous les ans, fin août à Charleville-Mézières, France
www.cabaretvert.com