En barque - Cindy Hodeige

Une immersion "sport nature" en forêt de Saint-Hubert

C’est avec des souvenirs plein la tête que nous avons repris la route.

Une immersion "sport nature" en Forêt de Saint-Hubert

Au cœur de l’Ardenne, Terre de cerfs et de légendes

2 jours de dépaysement
 

Durant ces vacances d’été, j’ai emmené ma petite famille passer 2 jours en Ardenne : une destination idéale pour un séjour sportif, nature et découverte. Mon mari, Cédric, mes deux fils : Gauthier (15 ans) et Bastien (13 ans) et moi-même partons découvrir le VTT à assistance électrique et la pêche au bord de l'Etang des Bains. 

On a testé le vélo à assistance électronique

Tout a commencé à Redu, village du livre, où nous avions rendez-vous à 10h30 avec Marie de Vélo Haute Lesse, notre guide pour la journée. Elle nous attendait sur le parking situé devant l’église, avec les casques et les VTT chargés à stock ! L’atmosphère y était calme et paisible. Après une brève explication de l’utilisation de ces engins électriques, nous voici partis pour un parcours sportif de 30km.

Le VTT en famille - Cindy Hodeige

On quitte rapidement le village pour entrer dans le bois. Une agréable odeur de pin nous envahit. Nous empruntons alors un petit chemin sinueux jonché de racines, de pierres et de boue. Pas toujours facile de rouler droit ! La première côte arrive, je mets l’assistance électrique au maximum pour pouvoir suivre mes hommes, mais… c’est bien connu, après une montée, il y a une descente. Mes enfants sont déjà loin devant. Même plus besoin de pédaler, je lâche les freins et me voici partie à toute allure ! Je vais tellement vite que mes yeux s’humidifient, je ne vois presque plus rien ! Je m’arrête, essuie mes larmes, et c’est reparti, ils m’attendent un peu plus loin en rigolant.

Je lâche les freins et me voici partie à toute allure !

Les couleurs de la forêt sont magnifiques ! Le parcours longe la Lesse et parfois nous devons emprunter des ponts pour la traverser. Dans le bois, après une belle descente, il nous est même arrivé de devoir traverser, à toute allure, des petits ruisseaux, et là, ça mouille ! 

En vélo à travers la Forêt de Saint-Hubert - Cindy Hodeige
Dégustation de produits du terroir - Cindy Hodeige

Une pause bien méritée

A mi-parcours, nous nous arrêtons dans un petit chalet de chasse. Marie y avait caché un succulent pique-nique apéritif composé de produits locaux : du jus de pommes fait maison, de la bière, du saucisson, du fromage et un délicieux cake au safran. Un vrai régal !

Pour les gourmands, voici la liste des produits locaux de notre pique-nique apéritif: du jus de pommes maison; de la bière Rulles et Lupulus; du fromage de chèvre de la ferme des sureaux à Maissin et de la ferme du Bijou à Orgeo; du saucisson de la boucherie Kevin Maboge à Libin et du cake au safran confectionné par Laurence, de Safranloy, productrice de Safran et herbes aromatiques à Anloy. 

Grâce à l’assistance électrique, les vallées Ardennaises ne sont plus un obstacle insurmontable. La pratique du VAE nous a complètement séduite. C’est une aide appréciable qui nous a permis de faire une chouette activité en famille. Même si on est moins sportif ou si on roule à des allures différentes, le VAE rend les promenades accessibles à tous !

La pratique du VAE nous a complètement séduite ! 

Une véritable passion

Il est maintenant 13h30 et nos estomacs commencent à crier famine. Après une halte dans une friterie de Libramont, nous poursuivons la journée en direction de la pêcherie de Freux.

Répartie sur une vaste propriété comptant de nombreux lacs et étangs, le Centre de Pêche Sportive de Freux est l’endroit idéal pour pratiquer la passion de mes enfants et de mon mari. Le cadre est unique et particulièrement reposant.

L'Etang des Bains - Cindy Hodeige

Les nombreux étangs permettent chacun selon leur spécificité de pratiquer : la pêche à la mouche (truite arc-en-ciel et carpe), la pêche au coup, à l’anglaise et au feeder (carpes, tanches, gardons) et la pêche à la grosse carpe par session de 24h, ce que nous avons choisi de faire.

Vers 15h, nous arrivons à l’Etang des Bains, un véritable havre de paix de 5,38 ha ! Nous installons notre campement où nous passerons la nuit. Les garçons montent leur tente au bord de l’étang, avec mon mari, nous faisons de même un peu plus loin. Zut ! Nous avons pris le mauvais gonfleur ! Obligé de gonfler les matelas à la bouche, ça fait tourner la tête !

Nous installons notre campement pour la nuit

Une fois les tentes montées et les matelas gonflés, les garçons installent leur matériel de pêche : cannes, hameçon, amorces, bouillettes, épuisette, tapis de réception, … tout est prêt pour enfin pêcher.

De l’autre côté de l’étang, ils repèrent une petite barque qu’ils s’empressent d’aller chercher pour pouvoir aller déposer leurs amorces à une centaine de mètres de la rive.

Le cheptel de l’étang est composé de carpes miroir, cuir et communes dont les plus grosses dépassent les 20 kg mais également d’esturgeons. C’est Gauthier qui a eu la première prise, une magnifique carpe !

En barque sur l'Etang des Bains - Cindy Hodeige

Après l’effort, le réconfort

Alors que mes fils pêchent, nous profitons de la quiétude des lieux pour déguster quelques produits locaux : de la confiture de framboise et de la gelée de foin, du fromage, des saucissons et quelques bières régionales. Ah ! Qu’est-ce que c’est bon de manger ainsi à la bonne franquette !

Vous pouvez retrouver ces produits aux Délices à Tartiner » à Redu, à la Ferme du centre de détention de Saint-Hubert, à la boucherie Baltus à Tenneville, à la Brasserie L4, nouvellement installée à Libramont, à « La Chatte » et à la Brasserie des Tchèts située à Flohimont.

Pause gourmande - Cindy Hodeige

A la rencontre du Poissons du Terroir

Le cadre magnifique des étangs de Freux abrite également une pisciculture « La Truite de Freux » en activité depuis 1889. Nous sommes allés à la rencontre de Francis Dupont qui y élève avec passion et expertise des truites BIO (Fario et Arc en ciel). Il nous explique que la pisciculture souffre particulièrement de la sécheresse, la truite a besoin d’une grande quantité d’oxygène pour vivre et se nourrir. Idéalement la température de l’eau doit être comprise entre 13 et 18°C, au-delà, elle commence à se sentir moins bien et meurt vers 24°C. Ce jour-là, nous ne verrons pas une seule truite car la température de l’eau est de 21 degrés et Francis est inquiet ! Tout est à l’arrêt ! On ne peut même plus les nourrir car pour avoir une chance de survivre, elles doivent rester dans les profondeurs de l’étang où l’eau est la plus froide. Et que faire !!! Il n’est pas possible d’abaisser de 5° la température de 50 000 mètres cubes d’eau !

Pêcherie de Freux - Cindy Hodeige

12 tonnes par an ! C’est la quantité de truites qui sont produites ici à Freux. De manière à écouler sa production, Francis a choisis de travailler avec l’entreprise Mathonet-Gabriel de Malmédy pour la transformation et avec l’entreprise Ecodis-Grodent pour la distribution. Mais il est également possible d’en acheter directement à la pisciculture.

Tomber de la nuit - Cindy Hodeige

A la tombée de la nuit

Alors que le soleil commence à se coucher, nous décidons avec mon mari d’aller découvrir les alentours. Pendant que nous marchons calmement sur un petit chemin de terre, nous apercevons deux magnifiques chevreuils qui mangent paisiblement à seulement quelques mètres de nous.

De retour au campement, les garçons sont assis au bord de l’étang où ils attendent calmement qu’un poisson morde à l’hameçon.

Il est maintenant temps d’aller se coucher. Chacun dans sa tente pour une bonne nuit de sommeil en pleine nature et sans aucun bruit aux alentours… Sauf que, vers 23h30, puis vers 1h du matin, les « bip bip » sonores des portes cannes se sont mis à retentir, annonçant la prise d’un poisson ! Tout excités, les garçons se sont réveillés et se sont empressés d’aller rembobiner leur fil pour remonter leur prise, mais pas de chance pour eux, le carnassier s’est décroché et est reparti dans les profondeurs de l’étang. Le reste de la nuit a été assez calme et nous nous sommes réveillés vers 7h30 avec le chant des oiseaux sous un soleil radieux.

Reveil au bord de l'eau - Cindy Hodeige
Petit-déjeuner - Cindy Hodeige

Petit-déjeuner au soleil

Super pratique ! Une petite boulangerie est située à seulement 2 minutes de l’étang. Nous avons pu profiter d’un agréable petit déjeuner avant de replier bagage.

 

Et oui ! Toutes bonnes choses ont une fin. C’est avec des souvenirs plein la tête que nous avons repris la route.

 

A quelques kilomètres de chez nous, ces deux jours passés en Forêt de Saint-Hubert nous ont complètement dépaysés. Une chouette expérience que je conseille à tous ceux qui aiment le sport, la nature et l’aventure.

Envie de vivre cette expérience ? 

 

Maison du tourisme Saint Hubert

Place du Marché 15, 6870 Saint-Hubert, Belgique
+32(0) 61 61 30 10
info@foretdesainthubert-tourisme.be
www.foretdesainthubert-tourisme.be

 

Velo Haute Lesse - Marie Fornasari

Tarifs : pour une balade accompagnée VTT électrique 1/2 journée avec « ravito » : de 1 à 6 pers. : entre 50€ et 210€. Ce prix comprend la location du VTT électrique, l’accompagnement et la collation
+32 (0)472 58 24 59
velohautelesse@scarlet.be  
www.velohautelesse.be

 

Pêches de Freux

Freux-la-Rue, 23, 6800 Freux, Belgique
Tarifs pour 24h de pêche à la grosse carpe à l’Etang des Bains : 25€/pers.
+32 (0)485 80 97 38
pechesdefreux@gmail.com
www.pechesdefreux.be