Tramway touristique de l’Aisne

Tramway touristique de l’Aisne

 

 

Quatre places pour l’insolite avec le Tramway touristique de l’Aisne

Le Tramway touristique de l’Aisne

Quatre places pour l’insolite

5 mins d’évasion

Les enfants adorent le train et nous n’avons pas si souvent l’occasion de le prendre. Depuis plusieurs semaines, nous avions repéré le Tramway touristique de l’Aisne (TTA) d’Erezée. La veille de l’automne, alors que la forêt commence à rougir, nous nous sommes laissés bercer par le roulis du train. Un voyage dans l’histoire des chemins de fer vicinaux wallons du 20e siècle en pleine nature ardennaise. L’authenticité à l’état pur.

Une fenêtre ouverte sur la nature

Attention aux branches ! Les portes grandes ouvertes laissent passer par endroit les fins branchages de la forêt. Restés sur la plateforme, mes deux garçons sont captivés par ce train qui roule en gardant les portes ouvertes. A travers la vitre, de là où nous sommes, nous pouvons même apercevoir le conducteur du train. Il n’en faut pas plus à Samuel, 4 ans pour imaginer que la barre de maintien est un volant, fusse-t-il horizontal et long. « Tu conduis Samuel ? Mais non ! Je fais semblant maman ». Tel est le train. Sa puissance évocatrice libère les énergies créatives de nos esprits.

Transportés en pleine quiétude

Au retour, Samuel est plus à son aise qu’au départ. A l’aller, il est resté assis avec son frère à observer le paysage boisé par la fenêtre et à rechercher les traces de castors qui officient régulièrement sur l’Aisne. Des arbres couchés au travers du ruisseau semblent en témoigner mais déjà nous sommes passés. Emmenés à 20 km/heure à travers la campagne et la dense forêt des Ardennes en contrebas des bois de Manhay, le doux roulis du train nous berce dans l’ambiance chaleureuse des voyages d’autrefois. Samuel finit même par céder à l’appel de Morphée, glissant lentement dans un sommeil de voyageur.

Témoin de l’histoire passée

Juste avant de monter dans le train, nous avons eu le temps de visiter le petit musée du Tramway touristique de l’Aisne installé à l’étage du bâtiment d’accueil qui fait office de gare. Maquettes, costumes, objets anciens, panneaux explicatifs. De quoi plonger dans les traditions locales et nous familiariser avec l’histoire des autorails de Wallonie. Remis en ligne en 1966, notre petit train est un rescapé des chemins de fer vicinaux (SNCV) créé pour permettre aux gens de la campagne de se rendre dans les villes, à Liège en particulier. Le projet de réseau initial prévoyait des centaines de km qui n’ont finalement jamais été développés. Aujourd’hui ne subsiste que 12 km de voies réhabilitées par l’ASBL du TTA, celles que nous empruntons. De véritables passionnés ont repris les choses en main et parviennent à faire vivre ce petit réseau.

Au royaume de l’imaginaire

Banquettes étroites sans accoudoirs, plafonds et parois en bois .... Autour de nous, une variété de langues ajoute à l’exotisme de notre voyage. On se croirait en route pour l’autre bout de l’Europe à bord de l’Orient Express. Demain ce sera l’automne, le temps est frais aujourd’hui, on apprécie cette balade au chaud. Une agréable torpeur nous envahit, la chaleur humaine se dégage et nous enveloppe. Tout le monde se sourit conscients de partager une expérience insolite. Les voyages favorisent le rapprochement et crée de la convivialité, même les plus courts ! Les paysages défilent. La forêt se densifie. « La nature ardennaise est restée sauvage ici », observe un voyageur. Féerique aussi. Apercevrons-nous un nuton ? Maugis est-il caché par là ?

TRAMWAY TOURISTIQUE DE L’AISNE

Nous montons vers notre gare d’arrivée, Forge-à-la-Plez. Elle culmine à 460 mètres nous a précisé Guy Fiévet, passionné de chemin de fer qui assure l’accueil avant les départs et est monté dans le train pour répondre aux questions des voyageurs. Avec les enfants, nous avons opté pour un aller retour en train mais il est aussi possible parfois de descendre au terminus pour repartir à pied, en vélo ou VTT sur des circuits balisés. Offre encore plus exceptionnelle, il est aussi possible de louer la voiture royale de Léopold II ou une voiture bar-restaurant ! Dans tous les cas, la réservation est fortement conseillée avant de venir.

Au bout de 6 km, le train ralentit et s’arrête. Nous sommes au bout de la ligne en circulation pour le moment. Tout le monde descend.  Le quai est minuscule. Les enfants peuvent observer les rails de très près pour une fois. On peut même marcher dessus. Autour de nous la forêt. Nous prenons le temps d’une grande bouffée d’air frais. Eh ! Le train repart ! Ne nous oubliez pas ! Pas d’inquiétude. Un train n’avance et ne recule pas simplement. Pour faire demi-tour, c’est toute une manœuvre qui demande de la place et un certain savoir-faire. C’est le moment de prendre des photos. Tous les voyageurs admirent le travail. Coco, surnommé « le chien vicinal » par l’équipe de bénévoles du TTA nous regarde tous, l’air de nous narguer. Le coquin se réserve une place de choix, à côté du conducteur.

Tramway touristique de l'Aisne (c) Nathalie Diot
Tramway touristique de l'Aisne (c) Nathalie Diot
Tramway touristique de l'Aisne (c) Nathalie Diot

Un voyage hors du temps

Les techniciens ont mis la locomotive dans la bonne direction, le tram se remplit à nouveau. La cadence semble accélérer au retour. Sans doute est-ce dû aux 200 mètres de dénivelés que nous prenons en descendant cette fois. Nous continuons à nous laisser vivre profitant de notre cocon roulant en pleine forêt. Progressivement, la campagne reprend le dessus. Les enfants repèrent des chevaux, des ânes… Un défilé de jeeps américaines ! 

Un défilé de jeeps américaines !  « C’est une reconstitution de la bataille des Ardennes qui a lieu à côté » nous explique  Guy Fiévet, au fait de tous les bons plans alentour. Un heureux hasard du calendrier pour Gabriel qui est particulièrement intéressé par « la guerre de Mamie » (la seconde guerre mondiale que sa grand-mère a connue petite fille). Le voyage dans le temps prend une nouvelle dimension pour lui. Rêveur, il écarquille les yeux comme pour ne rien laisser échappe, pendant que son petit-frère fonce à travers bois. Déjà la gare apparaît. A l’arrivée, difficile pour les garçons de quitter le quai. Encore quelques photos pour immortaliser ce petit moment d’histoire.

Vivre cette expérience 

Tramway touristique de l'Aisne 
1a rue du Pont, B-6997 Erezée
Tél: +32 (0)86 477 269
www.tta.be