Dinant Evasion

DINANT EVASION, Une extraordinaire odyssée entre eau et air

En kayak ou dans les arbres, une journée de folie vous attend à Dinant Evasion!

Une extraordinaire odyssée entre eau et air

                         En kayak ou dans les arbres, une journée de folie vous attend à Dinant Evasion!

 

5 mins d’évasion

Par quoi commencer ?

Qu’on se le dise, Dinant est un point de rendez-vous exceptionnel pour tous. Que l’on soit sportifs, gourmands, en famille ou simplement flâneurs, Dinant est un véritable condensé de surprises pour un séjour hors du commun! Outre la jolie ville, son patrimoine historique, ses commerces et ses bords de Meuse parfaits pour profiter d'un bel après midi, Dinant détient également en son coeur et ses environs, une possibilité immense d’activités accessibles à tous !

 

La ville semble avoir été inventée pour un séjour parfait aux couleurs de l’aventure.

 

Dès mon arrivée dans cette ville vivante et dynamique comme je les aime, j'enfile mes baskets, ma casquette et je pars à l'assaut de toutes ces promesses d'amusement. Et pour commencer ma journée, rien de mieux qu’une matinée en kayak sur les eaux tranquilles de la Lesse. Je pars rejoindre Damien et nous prenons le train à la gare d’Anseremme, section de la ville de Dinant, qui nous mène ensuite au départ de kayak. Durant le trajet de quelques minutes, Damien me présente Dinant et les paysages que nous voyons à travers les fenêtres. Les passages sur quelques viaducs, la nature féerique et le château de Walzin que nous croisons sont autant de lieux qui me donnent l’impression d’être Hermione Granger, le chapeau de sorcière en moins. Le train est plein de curieux et d’aventuriers qui viennent, comme nous, faire face aux eaux de la Lesse. Nous descendons à Gendron, point de départ pour le circuit court de la descente (12 kilomètres). Plus loin, la gare de Houyet est le départ du parcours de 21 kilomètres. La journée est chargée et nous optons alors pour la plus petite descente, qui ne s’annonce pas moins géniale pour autant, et pour un kayak deux places. Meilleure façon de profiter un petit peu pendant que l’autre rame. Et nous voilà partis en train de pagayer pour douze kilomètres de balade, un samedi matin, pendant que certains font encore la grasse matinée.

Naviguer sur ces eaux rassurantes et laisser le courant nous porter

Kayak sur la Lesse

A ce moment de la journée, la lumière filtre timidement entre les arbres au dessus de nos têtes, la nature se réveille, reprend ses marques et offre à moi et mon compagnon de pagaie, l’un de ses plus beaux spectacles. Nous cherchons notre technique de rame, la plus rentable, les mouvements les plus judicieux pour avancer et tourner comme de vrais pros. Mais Rome ne s’est pas faite en un jour et je ne crois pas que ce soit aujourd’hui que l’on devienne champions de kayak. Mais peut importe, l’important c’est de participer et surtout de profiter, d’aller à l’allure qui nous permet d’observer les paysages qui coulent à nos côtés. Certains font même la balade en plusieurs heures en s'arrêtant sur quelques bordures autorisées. Alors que notre technique commence à se peaufiner sur les lignes droites, voilà que la sérénité se fait chasser par un premier barrage, droit devant ! Mais pas d'inquiétude, aucune réelle difficulté ici. Quelques coups de pagaies par ci, quelques coups de pagaies par là, un peu d'eau dans les chaussures, et nous voilà descendus. Je vous donne même mon conseil de professionnelle de la rame : le secret est de se mettre parfaitement au centre du passage de l’eau ! Puis c'est le retour au calme, au plat, qui nous permet d'observer quelques martin-pêcheurs sur les bords de la rivière. D'un bleu électrique et d'une rapidité incroyable, ces envoûtantes créatures dansent devant nous, accompagnées par les feuilles qui tombent silencieusement sur l'eau.

Des curiosités tout au long du parcours

La faune laisse ensuite place à la géologie des lieux lorsque nous passons aux pieds des Aiguilles de Chaleux, massif rocheux classé Patrimoine Exceptionnel de Wallonie, qui offrent leurs parois à quelques grimpeurs que l’on salue. Quelques petits rapides plus loin c’est au tour du Château de Walzin de nous hypnotiser par sa beauté et sa taille. Construit au 11ème siècle et aujourd’hui classé, il est digne d’un dessin animé avec ses tours perchées sur la falaise. Nous continuons de discuter à propos de l’histoire des lieux, au fil de l’eau et ne voyons même plus le temps passer. Les épaules un peu endolories, le point d'arrivée se fait finalement voir après 2h30 de balade et nous sortons de notre embarcation, fiers comme des coqs, tels des indigènes sortants de leur pirogue après des heures de voyage. La pause ravitaillement est bien méritée avant les prochaines activités qui m’attendent, plus haut, au parc de Dinant Aventure. Quelques frites dégustées, je pars enfiler un baudrier à l'accueil du parc, sur les hauteurs de la ville, pour ma deuxième activité de la journée : l'accrobranche!

Equilibre et émotions sont les maîtres mots de la journée

Installé au coeur de l'ancienne carrière du Penant, le parc de Dinant Aventure bénéficie de décors exceptionnels et totalement vertigineux qui donnent à ce lieu une identité unique. A plus de 50 mètres au dessus du sol, ponts de singes, tyroliennes, via ferrata, téléphériques et bien d'autres activités, praticables seules ou en menus, sont là pour nous faire vivre une journée riche en sensations fortes au milieu de la nature !

 

Les pieds dans le vide, accrochée à ma ligne de vie

 

Je teste quelques parcours d’accrobranche accompagnée d’une bande d’amis spécialement venus de Paris pour passer un week end ici. Les sensations fortes sont au rendez-vous et tous avons quelques appréhensions à chaque premier pas posé sur les passerelles. L’équilibre est la clé du succès sur ces voies aériennes, mais aussi le dépassement de ses propres peurs. Certains se forceront à ne pas regarder en bas, d’autres, au contraire, prendront un malin plaisir à faire tanguer leurs amis les plus effrayés. Ce sont de véritables moments d’amitié et de rigolades qui se déroulent sous mes yeux et je suis certaine que ce parc doit être à l’origine de très beaux souvenirs pour de nombreuses familles. Une fois l'accrobranche terminée et les impressionnants ponts de singes traversés, je décide de tester l'activité phare des lieux : le pendulaire.

Parc d'aventure Dinant Evasion

J'en tremble encore lorsque j'écris ces mots. 60 mètres de hauteur, des cordes accrochées aux deux côtés d'un gros baudrier, et un saut dans le vide, retenue par la corde après une bonne seconde de peur et de doute. Une balançoire géante qui fait vivre une sensation exceptionnelle. Je m’avance sur la passerelle, pose mes pieds au bord et attend le compte à rebours. A “3” je dois sauter sans réfléchir, les deux pieds en avant. J’ai sauté, les cordes ont tenu, je suis bien vivante et partante pour un deuxième saut ! Mais avant, il faudra que je teste toutes les autres activités restantes comme la Via Vita, le Funcâble ou encore la galerie souterraine car Dinant Evasion m’a rendu accro aux sensations fortes !

Parcours d'accrobranche (c) Julia Laffaille

Vivre cette expérience 
Dinant Evasion 
1 rue de la carrière, B-5500 Dinant 
Tél: +32 (0)82 22 43 97
www.dinant-evasion.be