Circuit des châteaux

Le circuit des châteaux en camping-car

Les plus beaux châteaux du Luxembourg vous ouvrent leurs portes...

Le circuit des châteaux en camping-car

4 jours, 215km

 

Au coeur du massif ardennais, juchés sur leurs éperons rocheux, les châteaux du Luxembourg fascinent. Petits ou grands, en ruines ou remarquablement conservés, ils jalonnent ce parcours et réveille l’imaginaire au gré des profonds paysages du Grand-Duché.

 

Ne nous fions pas aux apparences de ce début de circuit, ouvert sur un immense plateau rural, dans les environs de Gouvy (Belgique). Nous entrons très vite au Luxembourg dans la région d’Eislek, la route nous achemine dans le secret des profondes vallées. À Clervaux, notre première étape, un château s’élève déjà au coeur du bourg. Il donne le ton de ces magnifiques édifices qui jalonnent le territoire ardennais. Son crépis blanc lui donne une allure singulière face à l'ensemble pittoresque de la paroisse St-Côme-et-St-Damien. Nous faisons le tour de ce colosse rondouillard flanqué de deux tours avant de pénétrer dans l'enceinte. Ayant subit les affres du temps et de la bataille des Ardennes (hiver 1944), il a été entièrement restauré, ce qui explique probablement cet aspect immaculé qui se distingue parmi tant d’autres demeures seigneuriales du Luxembourg. 

Lumières rasantes et éoliennes

Nous reprenons la route boisée remontant menant sur le plateau de Marnach. Les lumières rasantes de fin d’après-midi accompagnent notre parcours sous les éoliennes qui agitent leurs grandes ailes blanches. Sur une trentaine de kilomètres, nous oscillons par monts et par vaux. Et ainsi de suite. Des montagnes russes grandeur nature ! Puis, nous épousons bientôt le cours de l’Our, jusqu’à la cité de Vianden. La nuit tombe. Cela fait bien longtemps que nous n'avions pas fait d'escapades nocturnes. Après s'être garés à proximité du centre-ville et offert une pause dans l'un de ses nombreux restaurants, nous nous engageons à travers les ruelles pavées et tortueuses à l’assaut des remparts. Le château veille de toute son ombre sur la ville. Ses galeries sont juste assez éclairées pour apporter ce charme typiquement médiéval, au clair de lune. Nous décidons de nous arrêter pour passer la nuit sur une aire au bord de l’eau.

Vianden : l’irrésistible cité médiévale

 

Un téléphérique permet d'atteindre le rocher sur lequel repose le colosse de pierre, mais nous préférons nous y rendre à pied pour profiter d'une balade sur les chemins escarpés. Les alentours offrent une vue époustouflante sur le massif ardennais, voire au-delà. Au loin vers les éoliennes, nous distinguons l'Allemagne. Quant au château de Vianden, c'est tout bonnement un édifice extraordinaire ! À l'intérieur comme l'extérieur, il nous semble n'en avoir jamais vu d'aussi haut, d'aussi imposant, d'aussi bien conservé !

Brandenbourg : onirique et sauvage

 

Encore émerveillés, nous prenons la direction de la vallée de la Sûre. Notre route sillonne par de vastes plateaux avant de glisser de nouveau dans les tréfonds des vallées. Les ruines désolées du château de Brandenbourg apparaissent bientôt, couronnant le massif. Nous n'en distinguons d'abord que les tours dépassant des arbres avant de constater que ses fondations s’étendent en réalité sur une grande partie de ce promontoire naturel. Un tableau à la fois sauvage et onirique. La Sûre nous accompagne à présent. En arrivant à Boursheid, village haut perché, nous distinguons encore l'un de ces édifices en contre bas. La vue est, une fois de plus, épique : on se croirait revenus au temps des chevaliers !

Esch-sur-Sûre: un îlot poétique

Notre chemin dévale ensuite des pentes accidentées. Tellement vertigineux qu’il nous semble  progressivement plonger dans les abysses. Car une fois parvenus dans l'une de ses gorges, la nuit tombe vite. Mais la présence de la Sûre confère une certaine douceur à ce paysage décidément sauvage. Nous décidons de marquer la pose dans l’un des petits campings situé au bord de la rivière. Le lendemain nous arpentons le village d’Esch-sur-Sûre et son château pittoresque lovés dans un méandre. Rien de tel qu'une balade sur les hauteurs pour mieux constater le sillon du cours d’eau.

 

En remontant sur Kandhor, nous entamons une boucle de randonnée, au départ du Mémorial aux victimes de la bataille des Ardennes, à la sortie du village. Il permet d'admirer de fantastiques points de vue sur le tracé de la rivière et le lac de la Sûre, formé par le barrage. Après un passage à Wiltz et son château de style de Renaissance, nous rejoignons ensuite Bastogne en Belgique, à 30 kilomètres de là. La ville a également occupé un rôle central pendant la Seconde Guerre mondiale comme en témoigne le grand nombre de mémorial. S’en est terminé de ces châteaux romantiques ! Direction Arlon, pour aborder une vallée autrement enchanteresque, au fil de la Semois…

 

Les aires de camping car sur la route

 

 

Campsite Vianden 

 

Une aire avec vue sur le château, bien équipée et idéalement située à 1 km à pied de la ville en longeant la rivière : de 17 à 21,60 € pour un emplacement. Electricité et service inclus.

 

Camping Bissen

Esch-sur-Sûre

 

Petit camping bien aménagé au bord de la rivière, avec emplacements réservés camping-car. De 18 à 22 € la nuit. Quick stop sur les emplacements réservés : 12 €.

 

Aire de Bastogne

 

Aire municipale gratuite, place patton. Avec eau et vidange. À 2 km du mémorial du Mardasson.

 

Télécharger le tracé