Vue de Clervaux - Jonas Mossiat

J’ai visité Clervaux, la cité de l’image luxembourgeoise

La région de Clervaux fût un véritable bol d’air frais pour nous deux !

J’ai visité Clervaux, la cité de l’image luxembourgeoise

Une petite entité qui étonne par son offre culturelle de haute qualité ! 

5 min de découvertes

Ancré dans une nature omniprésente, perçant l’horizon de ses quelques clochers, le village de Clervaux étonne par son incroyable offre artistique et culturelle.  Entre les expositions photographiques à ciel ouvert, l’une des plus belles expositions de photos au monde, The Family of Man et le centre artistique Cube 521, on ne s’ennuie pas. Mais les amoureux de nature et de détente comme moi trouveront également leur bonheur dans cette charmante bourgade.

La Cité de l'image - Jonas Mossiat

La lumière basse de cette fin d’automne perce les arbres et se reflète dans les vitres de la voiture. L’air peut être pinçant, mais la beauté des routes de l’Ardenne luxembourgeoise nous fait oublier tout cela. C’est d’ailleurs toujours ce qui m’enchante le plus lorsque je traverse la frontière : les belles routes asphaltées, souvent solitaires, qui traversent les paysages particulièrement vallonnés de l’Ardenne, surtout ici, dans le parc naturel de la vallée de l’Our.

Clervaux est petit et terriblement charmant

Jardins du château de Clervaux - Jonas Mossiat

Après une bonne heure de route, le village de Clervaux apparaît enfin, comme caché du monde dans un écrin de verdure. Un pic rocheux traverse la vallée, portant les 3 bâtiments les plus impressionnants de l’endroit : L’Abbaye bénédictine Saint-Maurice en haut, l’Eglise Saints Côme et Damien plus bas et l’imposant château blanc. Tout autour, dans le creux formé par le ruisseau Clerve, s’élèvent de beaux bâtiments au style montagnard.  La première impression est donc forcément positive. Clervaux est petit et terriblement charmant.

 

 

 

Nous fonçons vers le Tourist Center, établi juste en dessous du château, au cœur du patelin. Nous avons ici confirmation : l’offre touristique est ici bien complète. Alain, à l’accueil, nous presse de monter jusqu’à l’Abbaye par un petit sentier « bien raide ».

Mais pourquoi devons-nous nous presser ? Car chaque jour, à 10h30, les moines bénédictins y officient en entonnant de magnifiques chants grégoriens. Honnêtement, cela faisait longtemps que je n’avais pas assisté à une messe, mais l’idée ne me déplaît pas. Nous commençons donc l’ascension de l’éperon rocheux, effectivement bien raide. La perspective sur Clervaux est assez jolie, et l’on comprend mieux, en hauteur, comment s’est construit l’endroit.

Fougère, abbaye de Clervaux - Jonas Mossiat

Nous sommes finalement arrivés en haut avec un peu d’avance, de quoi prendre le temps d’observer l’immense bâtiment qu’est cette Abbaye bénédictine.  Ce qui marque le plus est certainement la couleur brique de sa toiture, qui doit magnifiquement trancher dans le paysage lorsque le printemps et sa palette de vert colorent la nature.

Une touche artistique lors de la découverte de la ville

 

Un moment ressourçant à l’Abbaye

Nous prenons place au sein du chœur de l’Abbaye. Après 5 minutes, ils apparaissent enfin, nos moines-chanteurs ! Une petite troupe s’avance doucement dans la nef, entonnant avec puissance un premier chant. Nous sommes une dizaine à assister à la messe. L’ambiance générale se transforme au son des voix des moines. C’est électrisant et apaisant en même temps. La résonnance de la bâtisse attise cet aspect lyrique, ancien et mystérieux. La messe durera 40 minutes (plus longue que d’habitude, autour des 15-20 minutes) et nous aura permis de nous relaxer d’une façon étonnante !

Abbaye de Clervaux - Yvonne Huijsben

Des expositions en plein air

Nous redescendons dans le centre de Clervaux par le même sentier pour rejoindre la balade des jardins. Cette balade, d’une petite heure, créée par l’ASBL Cité de l’Image, est ponctuée d’expositions photographiques à ciel ouvert. Elle est en fait un pendant extérieur à l’exposition The Family of Man. Si celle-ci est constante, historique et installée à l’intérieur du château, la Cité de l’Image est elle dehors, évolutive, saisonnière et contemporaine. Elle rajoute une réelle touche artistique à la découverte de la ville. J’ai particulièrement aimé les photos de Denis Dailleux, David Spero et Charles Fréger.

Vue de Clervaux - Jonas Mossiat
Eglise de Clervaux, vitraux - Jonas Mossiat
Cité de l'image - Jonas Mossiat
Jardins du château de Clervaux - Jonas Mossiat

Voir toutes les images

Après avoir mangé un bout dans l’excellente boulangerie Obry, nous remontons au château pour aller visiter, enfin, l’exposition The Family of Man. Il faut compter entre 1 heure et 2 heures pour parcourir les différentes galeries. Dès la première salle, le sentiment que l’on ressent est assez puissant : la vie n’a qu’un sens et ce sens, c’est la vie. L’exposition complète a cette faculté de nous laisser seuls avec nos propres ressentiments. On peut reprocher le manque d’informations, mais cela nous permet de développer notre propre opinion. Sans vous dévoiler toute l’immensité de cette œuvre, je vous conseillerai juste d’aller la voir, émotions (diverses) garanties !

Family of Man - Jonas Mossiat

L’authenticité luxembourgeoise

Au départ de Clervaux, pour ceux qui le désirent, une multitude de chemins de randonnées sont accessibles. Le parc naturel de la vallée de l’Our est juste incroyable, et se perdre une journée dans sa nature est une activité que je vous conseille. Pour ceux qui aiment le shopping, Clervaux n’est pas en reste non plus. On peut réellement mêler détente et nature, grâce aux nombreux établissements hôteliers de grande qualité, comme l’Excellence hôtel ou même le célèbre château d’Urspelt, seul château luxembourgeois ou il est possible de séjourner.

Robbescheier, moutons- Jonas Mossiat Robbesscheier, cheval de trait - Jonas Mossiat Robbesscheier, chevaux de trait - Jonas Mossiat

Nous avons préféré nous rendre quelques kilomètres plus loin, dans le petit village de Munshausen, sur les hauteurs. C’est ici que s’est installé le centre d’interprétation de la nature et des savoir-faire luxembourgeois. J’étais vraiment intéressé de m’y rendre pour découvrir ce lieu atypique. Une multitude d’activités y sont organisées et leur restaurant propose une cuisine du terroir faite de produits biologiques de leur jardin ou issu des fermes environnantes. Le style de projet que j’affectionne particulièrement ! Il est vrai que le potager se terminait peu à peu en cette saison mais je me suis quand même pressé d’aller goûter leur cuisine.

Nous avons craqué sur le kniddelen, la célèbre quenelle luxembourgeoise, maison, un réel délice en plat du jour. Après cela, pour digérer :  direction les jardins pour aller découvrir les animaux de la ferme qui vivent ici. La Robbesscheier a fait du cheval de trait ardennais son emblème, et les 14 chevaux paissent ici tranquillement. En saison, ils sont utilisés pour le travail du bois et des champs, sans oublier les balades en calèche.

Kniddelen au Robbesscheier - Jonas Mossiat

La région de Clervaux fut un véritable bol d’air frais pour nous deux. Nous ne sommes malheureusement pas restés dormir ici, mais se sera l’occasion d’y revenir au printemps, pour tester une randonnée dans la vallée de l’Our, descendre jusqu’à Vianden ou le lac de la Haute-Sûre.  

Vivre cette expérience ? 

 

Tourist Center de Clervaux
11, Grand Rue - 9710 Clervaux, Luxembourg
00352 (0)92 00 72
www.visit-clervaux.lu
info@destination-clervaux.lu

 

Abbaye de Clervaux 
Messe quotidienne à 10h30 précise.
Possibilité d’y aller en voiture en remontant la Rue du Village en face de la gare.

 

Cité de l'image
Expositions à ciel ouvert toute l’année
www.clervauximage.lu
N’hésitez pas à aller chercher un parapluie customisé à l’Office du Tourisme en cas de pluie.

 

The Family of Man
Lire l'expérience complète

 

La Robbescheier
Lire l'expérience complète

 

Ou manger ?
Pour cet article, notre choix s’est porté sur la boulangerie Orby et sur le restaurant de la Robbesscheier. Mais le choix est vaste à Clervaux, pour tous les goûts et tous les budgets !
www.visit-clervaux.lu