Village d'Esch-sur-Sûre

Les villes et villages

Les villes et villages

Les Ardennes ne se résument pas à leurs forêts, leurs vallées, leurs couleurs qui évoluent au fil des saisons. Les hommes y vivent aussi, dans des villes et villages pour la plupart séculaires, au sommet de collines, le long des fleuves et rivières,  de part et d'autre des frontières politiques et naturelles. Etat des lieux et des labels qui distinguent les plus beaux ou les plus caractéristiques !

Celles, plus beau village de Wallonie (c) Laëtis

L'Ardenne cache plusieurs petits villages,
les uns encore plus charmants que les autres...

Un patrimoine préservé

Maisons en pierres calcaires ou de schiste, toits d'ardoises, les habitations des Ardennes obéissent à certaines logiques. Matériaux d'ici, et formes urbaines liées à la géographie ou à l'histoire. Des labels et des concours récompensent et mettent en avant les villes et villages qui préservent leur patrimoine, et l'embellissent toujours et encore pour le bonheur des touristes. De quoi découvrir les Ardennes autrement.  On vous aide à vous y retrouver...

La ville de Bouillon
La ville de Vianden
Dinant
Village ardennais
Les remparts de Rocroi
Le village de Limbourg, plus beau village de Wallonie
Le village d'Olne, plus beau village de Wallonie

Voir toutes les images

Plusieurs villages sont récompensés avec des labels

Formes plurielles

Villages-rues le long des axes de circulation, cités aux ruelles circulaires blotties au pied de châteaux ou citadelles, quartiers ouvriers dominant les usines mais surplombant les cours d'eau… Il y a autant de formes urbaines qu'il y a d'Ardennes…  Nos anciens avaient du bon sens. Il fallait s'abriter des frimas mais ne jamais trop s'écarter des sources de vie et des axes de passage. Il convenait de se protéger des éventuels ennemis mais garder un œil sur l'horizon. Et pouvoir faire commerce, dans les deux sens du terme : échanger paroles et marchandises ! Hameaux, villages et villes ont ainsi essaimé leurs diversités. Les guerres les ont meurtris. Mais on les a rebâtis. Dans les Ardennes, on sait se relever.

Falaën, dans la Vallée de la Molignée

Labels et beaux villages

 

Dans les Ardennes françaises, de nombreux labels ou distinctions, attribués par le gouvernement ou des organismes indépendants, permettent de reconnaître les charmes et attraits des communes, des plus petits villages aux agglomérations. Des outils précieux en terme de tourisme ! Même si, évidemment, nombre de localités possèdent de riches atouts mais n'ont pas souhaité – pour l'heure – les promouvoir de cette façon.

Pour s'y retrouver, voici quelques clefs. Il suffit, ensuite, d'aller ouvrir les portes !

Hierges

Villes d'art et d'histoire :

Seules Sedan et Charleville-Mézières ont réuni les conditions pour obtenir ce sésame grâce à leur patrimoine d'exception. Liées à ce label, une signalétique adaptée et des visites guidées et commentées de qualité sont proposées aux touristes.

Plus beau détour de France :

Un label indépendant qui distingue des villes moyennes ayant « une structure d'accueil touristique permanente, un riche patrimoine bâti et bénéficiant d'un environnement intéressant ». Givet est la seule à en bénéficier, à l'extrémité de la Pointe des Ardennes françaises.

Stations vertes :

Ce sont des localités rassemblées en association qui privilégient l'accueil touristique en zone rurale. Signy-le-Petit, en Thiérache ardennaise, et Haybes, dans la vallée de la Meuse, possèdent ce statut. On s'y ressource et on y pratique des loisirs « nature ».

Petite cité de caractère :

Une appellation qui réunit en association des villages au riche patrimoine, préservé et de… caractère. Mouzon avec son abbatiale et son quartier ancien et Rocroi avec ses fortifications de Vauban font partie de cet aréopage huppé.

Village étape :

Une appellation qui distingue les localités proches de grands axes de communication où la capacité d'accueil et l'environnement permettent de faire une pause confortable… et agréable. Rocroi, encore, et Launois-sur-Vence en sont.

 

Enfin, des dizaines de localités participent chaque année au concours des villes et villages fleuris. Un panneau comprenant 1 à 4 fleurs est apposé à l'entrée de la ville ou du village après le passage annuel du jury.

Rocroi, Village étape et Petite cité de caractère

L'Ardenne belge

Dans les Ardennes belges, c'est en 1994 qu'est née l'association des Plus Beaux Villages de Wallonie. Un label qui entend aider à « la préservation et la valorisation de la qualité patrimoniale des villages. » Un cahier des charges sévère doit être observé. Et vous pourrez juger que c'est bien le cas… C'est pour vous que ces villages revêtent toute l'année leur costume du dimanche !

A ce jour, ils sont 30 à avoir rejoint cette glorieuse cohorte. Parmi lesquels, dans les Ardennes belges au sens large : Celles, Chardeneux, Chassepierre, Clermont-sur-Berwinne, Crupet, Fagnolle, Falaën, Gros-Fays, Laforêt, Limbourg, Lompret, Mirwart, Mozet, Nobressart, Ny, Olne, Our, Sohier, Soiron, Sosoye, Soulme, Thon-Samson, Torgny, Vierves-sur-Viroin et Wéris.

 

Authentiques et accueillants, ils sauront vous charmer par le pittoresque de leur urbanisme, la noblesse de leurs monuments comme par la chaleur conviviale de leurs habitants... Le patrimoine au présent, c'est donc par là que ça se passe !

 

Dans un registre différent, notons par ailleurs que Namur est la première ville belge à avoir obtenu le label « Ville en poésie ».

 

Enfin, à l'instar du Brabant wallon, pionnier en la matière, un concours « Wallonie en fleurs » a été initié en 2017. Guettez les panneaux et ouvrez les yeux !

Bouvignies, Dinant
Le village de Miwart, un des plus beaux villages de Wallonie

l'Éislek (Les Ardennes luxembourgeoises)

Dans les Ardennes luxembourgeoises, plusieurs bourgs de l'Éislek allient authenticité et patrimoine, conjuguent terroir et culture dans un environnement verdoyant qui invite ici au ressourcement, là à de chaleureux moments de fêtes et de partage.

La ville de Clervaux

C'est le cas de Clervaux, enroulé autour de son château médiéval, qui surplombe la ville et la vallée de la Clerve. Trois expositions permanentes sont visibles au château, dédiées à la photographie (The Family of Man, une ode à la paix qui fut d'abord présentée au prestigieux MoMA de New-York), à la Seconde Guerre et aux châteaux du Grand-Duché réunis sous forme d'étonnantes maquettes…

 

A Diekirch, les piétons sont rois. Du quartier ancien aux aires sportives et de loisirs en passant par les musées et monuments historiques, la cité est un concentré de plaisirs pour toute la famille.

 

Un château, encore, à Esch-sur-Sûre : ses ruines dominent le village aux aspects toujours médiévaux. On les parcourt via un audio-guide puis de ce passé féodal enchanteur on peut franchir les siècles pour d'autres féeries toujours vivaces : les environs boisés du lac de la Haute-Sûre.

 

Il ne faut pas oublier Ettelbruck, porte des Ardennes et carrefour stratégique. Centre commercial et capitale culturelle et festive, la ville dispose en toutes saisons d'atouts qui raviront les visiteurs cherchant à se distraire.

On ne s'ennuie pas non plus à Vianden, loin s'en faut, dont un touriste célèbre, Victor Hugo, tomba amoureux dès le XIXe siècle. Son magnifique château restauré à l'identique, son coeur historique dans un environnement naturel étonnant que l'on découvre grâce à un télésiège sont déjà tout un programme. Sport et loisirs nature et culturels complètent le tableau. Un incontournable.

 

Enfin, pas de séjour dans la région sans une étape à Wiltz, que le prince des Pays-Bas jugea digne d'être la capitale des Ardennes en 1866. Fête du Genêt au printemps, festival culturel en été, et toute l'année, un bourg pittoresque qui cultive un savoir-faire séculaire autour de l'art… de brasser la bière !

Le village d'Esch-sur-Sûre de nuit