Dinant

Dinant

Dinant

Fille photogénique de la Meuse

Souvent citée comme l'une des plus belles villes d'Europe, Dinant enchante par son incroyable photogénie. Dressée au coeur de la roche, caressée par la Meuse et surplombée de sa citadelle, sa beauté n'a d'égal que son incroyable histoire. Visiter Dinant, c'est se plonger dans l'histoire et faire surface dans une ville où il fait bon vivre.

Dinant, lieu de départ idéal pour vos escapades en Ardenne

 

Une croisette qui s'étend sur le bord de Meuse, des terrasses à foison et des restaurants "en veux-tu, en voilà", Dinant fait figure de destination idéale pour profiter des belles journées ( et soirées ) d'été. Si une visite de la citadelle de Dinant est également inévitable, la Maison Leffe, la Grotte la Merveilleuse, une croisière sur la Meuse ou en vélo le long du Ravel vous séduiront tout autant ! Les offres ne manquent donc pas pour passer un séjour idéal. 

Cité marchande et ville martyr 

Depuis le Moyen-Age, la ville de Dinant, comme les autres villes mosanes, s'est déployée grâce au commerce et la proximité de la Meuse. La renommée de la ville vient à l'époque du travail du cuivre et de la dinanderie. D'où le surnom de Dinant, la cité Copère, venant du mot germanique "koper", le cuivre. Si la cité mosane prospère bien, elle subira dans son histoire deux mises à sac qui réduiront Dinant en poussière. La première, en 1466, par Charles le Téméraire. L'on compare cette destruction de la ville à celle de Carthage, puisque sel et fer furent jetés sur les terres dinantaises pour que jamais rien n'y repousse. La seconde, en 1914, lorsque les troupes allemandes fusilleront 674 dinantais et brûleront près d'un millier d'habitations. Dinant reste à ce jour l'un des symboles forts des atrocités allemandes perpétrées durant la Première Guerre Mondiale.

Prenez votre temps à Dinant

 

Vous avez de bonnes dents ?

Deux ingrédients suffisent à la fabrication de la couque de Dinant: le miel et la farine. Datant du 15e siècle, on relate que la couque aurait été inventée lors d'un siège de la ville par Charles le Téméraire. Les dinantais durent alors survivre avec les seules denrées existantes. Si vous tenez à vos dents, ne vous lancez pas corps et âme dans la dégustation d'une couque ! A vrai dire, celles-ci servent plus de décoration murale...

Couques de Dinant
Saxophone

Dinant rime avec jazz

Tous les belges l'ont au moins touché une fois, l'ancien billet de 200 francs à l'effigie d'Adolphe Sax. Le personnage, né à Dinant en 1814, fait désormais la fierté de la ville. Sa maison d'époque a d'ailleurs été complètement transformée en musée public où M. Sax trône, inlassablement, accoudé sur un banc. Les saxophones sont partout disséminés dans le ville. Ne ratez pas la traversée du Pont Charles de Gaule avec ses dizaines de saxophones aux couleurs de l'Europe. Fontaines, oeuvres d'art, luminaires, à Dinant, le saxophone est maître (d'orchestre) !

Dans les alentours de Dinant

parc de furfooz